AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Sénat de Côte d’Ivoire : Après la mise en place des organes, place au renforcement des capacités des Sénateurs

3 min read
1f65f67c 08da 4a6d a9b0 1289aa236698
6 / 100

Après la mise en place des organes avec la composition du Bureau et des différentes commissions le mardi 24 octobre 2023, la Présidente du Sénat, Kandia Kamissoko Camara, vient de tenir une promesse faite aux Vénérables. Celle de renforcer leurs capacités pour la réussite de la mission parlementaire qui leur est confiée. Ce vendredi 3 novembre, la Fondation Félix Houphouët-Boigny -FFHB), pour la recherche de la paix, qui sert lieu d’hémicycle, a accueilli sénateurs et sénatrices, pour le renforcement de leurs capacités.

Deux jours durant ceux-ci passeront en revue avec les experts les différents pans de leurs missions. « Le séminaire de renforcement des capacités auquel vous participez, s’inscrit dans le cadre de la nécessité d’un partage d’expériences et de bonnes pratiques. En effet, notre chambre regorge de compétences aussi multiples que diverses qui méritent d’être mises au profit de tous. Ce séminaire répond donc fort opportunément à mon engagement exprimé lors de mon discours d’orientation prononcé le 12 octobre 2023, de donner les moyens à notre chambre d’accomplir avec davantage d’efficacité et de compétence l’ensemble des missions qui nous sont assignées par la Constitution. L’objectif du présent séminaire est de doter les sénateurs d’outils nécessaires pour assurer efficacement leurs missions constitutionnelles, en l’occurrence le vote de la loi, le contrôle de l’action du Gouvernement, l’évaluation des politiques publiques ainsi que la représentation des collectivités territoriales et des Ivoiriens établis hors de Côte d’Ivoire», a fait remarquer la Présidente de la Chambre des Sages.

Appelant à des échanges francs et fructueux avec partage d’expérience entre anciens et nouveaux sénateurs, Kandia Camara de relever qu’« au total, leurs échanges permettront, sans aucun doute, de lever des équivoques, de préciser ou d’approfondir des pans entiers de notre mission et de ses modalités de mise en œuvre. »

Cela dit, la patronne de la deuxième chambre du parlement fera noter quelques thématiques qui seront abordées. « La tenue de ce séminaire est rendue d’autant nécessaire qu’elle permettra de passer en revue, ces deux (2) jours durant, des sujets essentiels de la vie de notre Institution, comme l’importance du bicamérisme dans le système politique ivoirien ; les droits, devoirs et incompatibilités liés au mandat de sénateur ; la procédure législative ; les mécanismes et outils du contrôle de l’action du Gouvernement et de l’évaluation des politiques publiques ; les enjeux de la diplomatie et de la coopération parlementaires, etc.», a fait connaître la présidente Camara Kandia Kamissoko.

Invitant à une assiduité des participants, Kandia Camara de se montrer rassurée quant à l’avenir de l’institution qu’elle conduit : « Je reste, pour ma part, persuadée que de ces moments d’échanges et de réflexions constructives, notre chambre saura puiser les ressources et la motivation nécessaires pour relever les défis auxquels elle aura à faire face tout au long de cette législature. »

AN LYRANE

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading