AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Municipalité d’Ettrokro installée: « Gagner ou perdre une élection ne doit pas être une fin en soi, ni un drame », selon Djiké Raymond (préfet)

5 min read
71c3227b ad06 4ab6 95b7 9b46e3adb405
11 / 100

La salle des mariages de la mairie d’Ettrokro a abrité, le dimanche 24 septembre 2023, l’élection du maire Kouamé Issouf et de ses 03 adjoints. Mais avant, Djiké Raymond Claude, préfet de la région de l’Iffou, préfet du département de Daoukro, a indiqué que les joutes électorales sont finies, apprenant que :  » Gagner une élection ou perdre une élection ne doit pas être une fin en soi, ni un drame « .

A le suivre, l’élection est un passage obligé en vue du renouvellement démocratique des organes de la collectivité territoriale que constitue la mairie d’Ettrokro.

A l’instar de ce que nous avons fait hier (ndlr : samedi) au conseil régional de l’Iffou pour l’installation du nouveau bureau du conseil régional de l’Iffou, dira-t-il, nous sommes avec vous ce matin (ndlr : dimanche) pour le même exercice. En ces circonstances solennelles où nous installons le conseil municipal d’Ettrokro, j’aimerais vous dire que nous souhaitons que les incompréhensions et les divergences d’opinion, les luttes politiques qui ont vu naître les palabres doivent cesser et mettre fin à la division d’antan entre des frères et des sœurs, car vous êtes tous de la même communauté.

 » Votre volonté d’améliorer les conditions de vie de vos populations ont, à un moment donné, été à la base de ces divergences ponctuelles mais au delà de ça, c’est votre volonté, que dis-je, votre amour pour vos populations et le développement de votre commune qui doivent vous emmener à vous tenir la main, être aux côtés de vos populations. Il est crucial donc que vous tous, les conseillers municipaux vous puissiez cultiver la solidarité, la compréhension entre vous et la bienveillance mutuelle. Vous devez cultiver la paix, la cohésion et la solidarité « , a-t-il conseillé.

 » Dans la continuité, vous devez privilégier ici à Ettrokro le vivre-ensemble « , a-t-il une fois encore conseillé apprenant :  » J’ai déjà avant cette séance solennelle échangé avec le maire Kouakou Koffi et son jeune frère Kouamé Issouf à la résidence du sous-préfet ce matin. Ils ont décidé de fumer le calumet de la paix et de la fraternité « . Je vous invite donc à leur suite à faire la même chose, à emprunter la même voie et que cette séance solennelle d’installation des organes de la collectivité territoriale de la commune d’Ettrokro ne donne pas lieu à un pugilat ou à la poursuite des rancœurs et des rancunes lors de la campagne électorale passée.

Après la mise en place du bureau de séance et le vote, Kouamé Issouf, candidat unique au poste de maire, a été élu maire de la commune d’Ettrokro avec 29 voix sur 29, soit 100%. Dingui Brou, candidat unique au poste de 1er adjoint au maire, a été élu 1er adjoint au maire de la commune d’Ettrokro avec 29 voix sur 29, soit 100%. Kouadio Tanoh Jean-Baptiste, candidat unique au poste de 2è adjoint au maire, a été élu 2è adjoint au maire de la commune d’Ettrokro avec 29 voix sur 29, soit 100%. Aka Komenan Hermann, candidat unique au poste de 3è adjoint au maire, a été élu 3è adjoint au maire de la commune d’Ettrokro avec 29 voix sur 29, soit 100%.

Après ces résultats, Djiké Raymond Claude a adressé ses félicitations les plus chaleureuses à la nouvelle équipe municipale. Après quoi, il a remis les emblèmes de la République au maire et à ses 03 adjoints.

Kouamé Issouf, le nouveau maire, a dit merci à tous. « Je dis un merci sincère et appuyé à tous les acteurs qui ont pris part au bon déroulement de ce processus électoral depuis le début jusqu’à ce jour d’installation de la nouvelle municipalité. Je voudrais aussi remercier les conseillers municipaux qui ont bien voulu placer leur confiance en moi pour conduire l’équipe à laquelle nos braves populations ont confié la gestion de notre commune pour les cinq prochaines années. Merci aux populations, merci chers parents pour votre choix porté sur nous « .

Tout en remerciant le préfet et sa délégation, il s’est engagé à mener à bien la mission à lui confiée assurant que dès la passation des charges, ils se mettront au travail afin d’apporter le développement. Il a également remercié le maire sortant avant d’indiquer :  » Les élections sont passées et loin derrière nous aujourd’hui. Ce qui doit nous unir, c’est le développement de notre commune. C’est ensemble que nous pouvons arriver à relever tous les défis « .

Mettant fin à la cérémonie, Djiké Raymond Claude a félicité le maire sortant, a prodigué des conseils au nouveau maire, au doyen d’âge et aux chefs de village.

C.K

Correspondant régional

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading