AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Investi maire de Prikro: Adi Isac s’engage et fait des promesses pour le développement de sa commune

4 min read
0ddd1cc1 5f1f 435c 890a 3b09cf437050
12 / 100

C’est fait. L’honorable Adi Kouamé Isac, député de Prikro, est officiellement le député-maire de Prikro depuis ce vendredi 22 septembre 2023. Et pour cause, lui et ses 04 adjoints ont été élus chacun, candidat unique, à 92,85% par 26 conseillers municipaux sur les 28 présents.

C’est le préfet du département de Prikro, Addo Tano, qui a supervisé ce jour-là, l’installation des organes du conseil municipal, c’est à dire l’élection du maire et de ses 04 adjoints.

Ainsi, après avoir planté le décor, les 26 conseillers municipaux sur les 28 présents ont voté respectivement à 92,85% le maire Adi Isac, son premier, son deuxième, son troisième et son quatrième adjoint.

A l’issue du vote, le maire Adi Isac s’est exprimé en ces termes :  » Monsieur le préfet, mesdames et messieurs les conseillers, monsieur le commandant de brigade, je voudrais à l’entame de mes propos que nous puissions rendre gloire à Dieu, le Tout Puissant, le Miséricordieux qui permet et qui a permis que ce matin (ndlr : vendredi), nous puissions nous retrouver pour faire un travail élogieux pour l’avenir de notre commune.

Je voudrais dire sincèrement merci au préfet pour la supervision. Je voudrais dire merci au doyen d’âge qui a conduit les travaux. Je voudrais dire merci à tous les conseillers pour leur devoir civique et leur rappeler à cet instant précis que dans ce conseil municipal, il n’y a plus de coloration politique. Il n’y a plus de RHDP. Il n’y a plus de PDCI. Il n’y a plus de PPA-CI. Ce que nous avons, nous avons des jeunes cadres Anoh prêts pour le développement de leur commune « .

Il a invité ses parents à regarder dans la même direction :  » Ensemble, unis, regardons dans la même direction « . Et de déplorer :  » Quand on regarde notre département, certains disent qu’il est en retard. Moi je dis non, on n’est pas en retard. On était juste en train de prendre de l’élan pour pouvoir mieux rebondir mais pour pouvoir mieux rebondir, tout dépendra de nous. On a donc besoin de cohésion, de l’union et surtout on a besoin de la paix pour pouvoir atteindre les objectifs « , a-t-il conseillé avant de s’engager :  » Je ferai des consultations personnelles « .

Pour le reste, il a indiqué : « Ceux qui ne sont pas adjoints au maire, ne dites pas que vous n’avez rien à faire. Au contraire, chaque conseiller aura un rôle à jouer, aura une mission pour qu’on puisse avancer « .

Il a profité de l’occasion pour dire merci à ses prédécesseurs :  » Je voudrais aussi dire merci à monsieur Adjinan qui est adjoint au maire sortant qui est là ce matin pour participer effectivement à cette élection. A mon frère Kouakou Antoine qui n’a pas pu être là, je lui dis merci et lui souhaite prompt rétablissement et espère que la semaine prochaine, nous allons pouvoir nous retrouver pour jeter les bases du développement de la commune. Je n’ai pas de grands mots. L’émotion est là depuis le 02 septembre. On doit dire merci à nos parents qui nous ont fait confiance. Oh les cœurs, on y va pour un Prikro développé « , a-t-il conclu.

Pour sa part, Addo Tano a donné des conseils d’usage aux membres des nouveaux organes mis en place et les perspectives pour le démarrage des activités du nouveau conseil municipal.

Notons que c’est pour permettre le bon déroulement du vote que les populations n’ont pas eu accès à la salle des mariages, selon le nouveau maire.

C.K

Correspondant régional

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading