Ange Leonid Barry Battestisg 750x465 1

Audit et détournements au Fdfp : Vers une arrestation de Ange Barry-Battesti ?

Selon une source ministérielle digne de foi, tous les directeurs généraux, secrétaires généraux et tout autre directeur central, et même des ministres  incriminés par les audits diligentés par l’inspection générale de l’état depuis des mois, seront tous mis arrêts.  Tous sans exception.

Mieux, ils seront contraints au remboursement de tout ce qu’ils ont pompeusement pris dans les caisses de l’état de Côte d’Ivoire. Et le cas le plus récent, ce qu’il est convenu d’appeler « l’affaire de suspension du secrétaire général du Fdfp » qui fait grincer les dents et dans laquelle, ce mis en cause nargue à visage découvert les populations ivoiriennes, est sur cette liste rouge. 

Pour ceux qui ne le savent pas, il est important  de rappeler qu’un audit a été diligenté au Fdfp, il y a des mois, au cours de cette année 2021, pour vérifier les bruits de couloir sur des malversations en cet endroit. Les résultats ahurissants qui ont suivi, font  état de plus de 4 milliards détournés.

Le mis en cause qui  en réalité en pareille circonstance, le secrétaire général, M. Ange Barry Battesti, devrait avoir le triomphe bas, est plutôt  celui qui  entonne l’hymne de l’orgueil et du guerrier. Et pour cause, face aux résultats de ce rapport, qui en disent long sur sa gestion; lui, le seul ordonnateur des dépenses au fonds de développement de la formation professionnelle, a préféré se vautrer dans des explications qui n’en  valent  pas la peine.

Il le fait, parfois, avec arrogance et mépris, jusqu’à exposer lui et ses communicants  toutes  les  pages de ce  rapport  dans les médias et sur les réseaux sociaux, en avançant que lui (mis en cause), indexé directement, est blanc comme la neige.

« L’audit  m’a blanchi », affirme-t-il  avec fracas. En tout état de cause, il ne veut à aucun prix quitter son bureau, pour laisser l’administration fonctionner avec son intérimaire nommé par le comité de gestion qui l’a suspendu de ses prérogatives. 

De toute évidence, qui connait les méandres de l’administration publique, sait que les bras de fer en pareille circonstance, sont constamment et régulièrement en défaveur de celui qu’on  soupçonne à partir des résultats d’un audit. 

Pour notre source,  les arrestations de tous ces  fraudeurs dont parlent les audits, ne sont que de simples questions de jour. Voilà pourquoi , Ange Barry Battesti  et ses autres collègues incriminés  par les rapports des inspections doivent encore réfléchir pour ne pas déranger davantage le gouvernement  dont un membre s’ est carrément fourvoyé en s’introduisant les pieds joints dans cette scabreuse affaire de détournements de deniers publics, au Fdfp. Leur mise aux arrêts est pour bientôt.

Notre source gouvernementale est formelle. Vrai ou faux ?  Ange Battesti et ses amis seront-ils mis aux arrêts, effectivement ? Des interrogations et des interrogations.  Nous y reviendrons, surtout avec des documents afférents à ces  responsables, que notre source  brandit pour étayer sa grande assurance.

C. Allah