Guikahue P1220367.JPG2000

Rencontre Gbagbo-Ouattara: Guikahué (PDCI) en parle et confirme un dialogue inclusif

Ce mardi 27 juillet, dans l’après-midi, le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, reçoit l’ex-président de la République, Laurent Gbagbo, au Palais présidentiel ivoirien. Pr Maurice Kakou Guikahué, S.E en chef du Pdci-Rda s’est prononcé sur cette rencontre dans l’émission ‘’L’Invité de la rédaction’’ de La radio de la paix, lundi 26 juillet 2021. Au micro du journaliste Soro Adams.

Abidjan 21 juillet 2021, la présidence de la République a annoncé une rencontre entre le président de la République, Alassane Ouattara et l’ex-président Laurent Gbagbo. Du côté du Pdci-Rda, quelle réaction ?

Guikahue P1220367.JPG2000
Rencontre Gbagbo-Ouattara: Guikahué (PDCI) en parle et confirme un dialogue inclusif 3

D’abord en tant que citoyen, c’est une très bonne nouvelle. Une très bonne nouvelle que les présidents Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo se rencontrent. Du côté du Pdci-Rda, c’est une très bonne chose. Cela met en lumière le discours que le président Bédié a délivré lors de la visite du président Laurent Gbagbo à Daoukro, le 11 juillet dernier. Le président Bédié a fait un appel, un grand discours que j’ai qualifié de discours fondateur de la nouvelle Côte d’Ivoire. Il a d’abord lancé un appel au pardon, à l’oubli des offenses, à la maitrise des douleurs, des souffrances du passé. Il a invité personnellement le président Laurent Gbagbo a puiser dans sa foi pour aller à la réconciliation et demandé que les leçons tirées avec courage des incompréhensions du passé servent de leviers puissants pour la construction d’une paix véritable.

Il a terminé en disant qu’il mettait toutes les forces qui lui restent pour que la réconciliation se fasse maintenant pour laisser au pays et aux générations futures, une Côte d’Ivoire réconciliée et il a demandé au président Alassane Ouattara d’avoir une volonté politique forte pour prendre le leadership du processus de réconciliation.

Je pense que c’est un message qui a été entendu 5/5 et c’est avec joie que nous apprenons que le président de la République accepte de recevoir le président Laurent Gbagbo, après avoir discuté en novembre dernier avec le président Henri Konan Bédié, maintenant, il discute avec le président Laurent Gbagbo. C’est une très bonne chose.

Avec cette rencontre annoncée du 27 juillet, Pr Maurice Kakou Guikahué, allons-nous inéluctablement, allons-nous véritablement vers le dialogue inclusif qu’appelle le président Henri Konan Bédié et le président Laurent Gbagbo de tous leurs vœux ?

Evidemment, parce qu’avant de dialoguer, il faut se rencontrer. Je pense que les premières rencontres sont des rencontres importantes de décrispation, comme on le dit souvent pour briser le mur de glace et enfin donner maintenant un contenu à ce qu’on veut faire. Donc, ça va inéluctablement vers le dialoguer inclusif.

Et si le Pdci avait des suggestions à faire au président Laurent Gbagbo avant cette rencontre, des suggestions à faire au président Alassane Ouattara avant cette rencontre ?

Nous, nous pensons que c’est une rencontre de prise de contact mais après, il y aura une rencontre des trois leaders plus d’autres personnes. D’autant plus que le président Henri Konan Bédié, dans son discours a élargi le champ en disant qu’il y a les politiques, les associations mais également en associant les partenaires au développement. C’est un dialogue large, inclusif dont on trouvera après le contenu. Je pense que pour l’instant, la rencontre, il faut la saluer et puis après on va meubler, on va trouver le contenu, on va après à l’agenda. Mais il y aura un dialogue inclusif qui sera élargi à tout le monde.

Vous le confirmez ?

Oui, je confirme.

Alors Pr Maurice Kakou Guikahué, y a-t-il des contacts entre le président Alassane Ouattara et le président Henri Konan Bédié ?

Bien sûr.

Il y a des spéculations çà et là, dites-nous la vérité et toute la vérité ?

Oui, il y a des contacts. Je vous ai dit depuis le 11 novembre 2020, ils se sont rencontrés. Le mur de glace s’était brisé et il y a des contacts. Les contacts peuvent ne pas être des rencontres mais c’est des échanges probablement qui aboutissent aujourd’hui à la rencontre physique avec le président Laurent Gbagbo. Donc, il y a des contacts.

La Côte d’Ivoire va donc vers une renaissance ?

C’est trop tôt de le dire. D’abord, il y a des prémices, maintenant, c’est ce qu’on met dedans. Le contenu, sinon, c’est un grand pas qui est fait.

Qu’en est-il aujourd’hui de l’alliance entre le Pdci et le camp Gbagbo ?

Bon, ce n’est pas une alliance, c’est un rapprochement. Je le dis toujours. Nous avons un rapprochement entre le Pdci et le Fpi. Nous avons défini une plateforme de collaboration centrée sur la réconciliation. Et heureusement, c’est ce qui va se passer. Voilà. Nous nous sommes mis d’accord pour dire qu’il fallait unir nos forces pour aller à la réconciliation, au dialogue inclusif à tous les outils qu’on peut utiliser pour réconcilier la Côte d’Ivoire. C’est ça le fond de la collaboration que nous avons avec le Fpi. Après que ça débouche sur autre chose, mais ça je ne peux pas m’avancer.

Interview retranscrite par GRO

Verified by MonsterInsights