AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Déstabilisation de la Guinée: Alpha Condé accuse Macky Sall et suspecte Umaru Emballo

3 min read
Conde et Sall

Les relations entre Alpha Condé et Macky Sall étaient au beau fixe quand les deux chefs d’Etat se retrouvaient au Ghana à l’occasion de l’investiture de Nana Akufo-Addo.

En outre, les rencontres d’échanges entre diplomates guinéens et sénégalais à Conakry ont confirmé cette impression.

Conde et Sall
Déstabilisation de la Guinée: Alpha Condé accuse Macky Sall et suspecte Umaru Emballo 10

Malheureusement Alpha Condé vient de refroidir ces relations entre son pays et le Sénégal en accusant Macky Sall de déstabilisateur.

Les frontières fermées depuis six mois entre les deux pays ne rouvriront donc pas de sitôt, si l’on en croit la position du président guinéen sur la question.

Le dimanche 28 Mars 2021, Alpha Condé a déclaré selon le confrère Financial Afrik, que le Sénégal servait de base arrière de déstabilisation de la Guinée.

« Ceux qui voulaient que la Guinée brûle, nous tous voyons ce qui se passe chez eux. Ce qui veut dire que Dieu ne dort pas. Moi, je ne me querelle avec personne, pas un seul jour depuis que j’ai été élu président, aucun opposant n’est venu à Conakry pour diffamer le gouvernement. Ça, je ne l’accepte pas.  Mais tout le monde sait, tous ceux qui nous insultent, tous ces cris de  » la Guinée va brûler”, tout se fait à Dakar. Tout le monde le sait, mais Dieu est là », a martelé Alpha Condé.

Avant de sortir une autre promesse « hors-sol », au vu de la situation de paupérisation et du chômage en Guinée, renforcée par la crise sanitaire de la Covid-19 et plus récemment par la résurgence du virus Ébola :

 « Je suis sûr que la Guinée commencera à aller de l’avant, je l’ai dit….d’ici quelques années, seul le Nigeria sera devant nous en Afrique de l’Ouest. Cela ne plaît pas à nombreux de nos voisins car ils veulent que la Guinée reste toujours derrière mais nous irons de l’avant… »,a  taclé Alpha Condé en faisant allusion à Macky Sall.

Qui lui avait opposé une fin de non-recevoir à sa proposition de patrouilles mixtes à la frontière guinéo-sénégalaise à la veille de l’élection présidentielle d’octobre 2020 qui l’a vu rempiler pour un troisième mandat.

Umaru Emballo
Déstabilisation de la Guinée: Alpha Condé accuse Macky Sall et suspecte Umaru Emballo 11

Depuis, c’est un blocus qui règne aux frontières avec le Sénégal et la Guinée Bissau.

 Sur les trois pays concernés par ce blocus, seules les frontières avec la Sierra Leone ont été rouvertes en février 2021 après quatre mois de fermeture grâce à une diplomatie conciliante des autorités Sierra léonaises dont le vice-président avait été nommément accusé par Alpha Condé de recruter des mercenaires pour participer à un complot visant à déstabiliser la Guinée au profit de Cellou Dalein Diallo, son rival et principal opposant.

La même tension de suspicion règne entre Alpha Condé et Umaru Emballo, le président de la Guinée Bissau dont les frontières sont également fermées avec la Guinée sur décision du président guinéen.

Après avoir ‘’broyé’’ les opposants et le peuple pour s’offrir un troisième mandat, Alpha Condé, comme tous les présidents africains hors la loi, se méfie de tout le monde, craignant le retour du bâton contre lui.

Nathanaël Yao

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading