Covid-19 en Côte d’Ivoire: Le Sénateur Jean-Baptiste Pany, révolté, dénonce le Covid Business et les marchés de gré à gré passés avec l’homme d’affaires RHDP Ousmane Bamba

Covid-19 en Côte d’Ivoire: Le Sénateur Jean-Baptiste Pany, révolté, dénonce le Covid Business et les marchés de gré à gré  passés avec l’homme d’affaires RHDP Ousmane Bamba

 

La Côte d’Ivoire a atteint, ce 23 avril 2020, la barre des 1000 cas avec 1004 cas confirmés dont 359 guéris et 14 décès (Officiel). Pendant ce temps, le régime RHDP d’Alassane Ouattara développe un certain business dans la lutte contre cette pandémie. Le Sénateur de la région du Gboklè, Jean-Baptiste Pany, n’est pas du tout content de ce système d’enrichissement illicite. Il s’exprime :

«Le Covid business et les marchés de gré à gré semble prospérer. La frontière avec L’enrichissement illicite est très mince. Le présumé homme d’affaires Ousmane Bamba utiliserait son entreprise SOFOMED pour passer des contrats de gré à gré avec l’Etat? Le hic dans l’affaire c’est qu’il serait un militant très actif du RHDP, les sommes en jeu feraient 12,5 millions d’euros (8,199 Mrds FCFA) et les contrats seraient tous de gré à gré.

Difficile de croire que l’on ne tenterait pas de vider les caisses de l’Etat en se servant du Covid 19 et de la détresse des populations.

Les nombreux dons et prêts reçus des ivoiriens et de la Communauté internationale ne peuvent pas être gérés dans l’opacité avec la bénédiction du Premier Ministre Amadou Gon et du RHDP.

Lire aussi:  Coronavirus/Haut-Sassandra : les populations de Daloa adoptent un nouveau comportement à propos du COVID-19

Ce serait scandaleux d’utiliser la détresse de pauvres gens pour enrichir ses proches.

Tout ceci sent le délit d’initié et l’abus de position dominante dans un contexte d’enrichissement illicite.

Nous devons tous être vigilants et surtout charitable en cette période où seules la responsabilité et solidarité doivent guider nos choix.»

 

LE DEMENTI DU CONSEIL DE OUSMANE BAMBA

Dans sa dernière parution du 21 avril 2020, le magazine d’information en ligne Africa Intelligence, édité par Indigo Publications, dans l’un de ses articles avance que la primature ivoirienne aurait commandé auprès de l’entreprise SOFOMED des masques faciaux dans le cadre de la lutte contre le COVID 19.

Dans le même article, Africa Intelligence présente Monsieur Ousmane BAMBA comme le propriétaire de SOFOMED. Information erronée car selon Ousmane BAMBA joint au téléphone par la rédaction, l’intéressé indique n’être ni associé, ni Gerant encore moins membre d’une société dénommée SOFOMED. De plus l’homme d’affaires ivoirien ne reconnait aucune démarche ou contact avec le Premier Ministre ivoirien en vue de l’achat de masques de protection ou caches nez.

Le concerné s’étonne de la légèreté avec laquelle cette information a été traitée et invite le site d’information, à vérifier les informations avant de les distiller pour une gestion mature de cette crise sanitaire dont les conséquences sont déjà désastreuses.

Lire aussi:  LIDER: Nathalie Yamb, expulsée par les autorités ivoiriennes, doit quitter la Côte d’Ivoire dès aujourd’hui lundi 2 décembre 2019

Cependant, notre interlocuteur Ousmane Bamba refusant que son image soit associée à des allégations mensongères dit se réserver le droit, avec l’appui de son conseil en France, d’intenter une action en Justice contre Africa Intelligence sis à la Rue Montmartre 75002 Paris.

GRO

🔥6 Vues | Lectures

Laisser un commentaire