AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Daoukro/2è édition de « LES BACHELIERS D’OR DE DAOUKRO »: Le député Olivier Akoto a célébré les quinze meilleurs bacheliers

1 min read
FB IMG 1565175034413

Daoukro/2è édition de « LES BACHELIERS D’OR DE DAOUKRO »: Le député Olivier Akoto a célébré les quinze meilleurs bacheliers

FB IMG 1565175034413
FB IMG 1565175023398
FB IMG 1565175016073

Les quinze meilleurs bacheliers du département de Daoukro, toutes séries confondues, ont été célébrés, le jeudi 1er Août au centre culturel Andoh Kouadio Jean de Daoukro, en présence de la délégation régionale de l’éducation nationale de la région de l’Iffou, des parents des élèves, des quinze meilleurs bacheliers de l’année 2019 et de l’honorable Olivier Akoto, fondateur et président du concept « LES BACHELIERS D’OR DE DAOUKRO ».
Joindre l’acte à la parole, étant le leitmotiv de l’honorable Olivier Akoto, député de la circonscription électorale de Daoukro – Ngattakro, c’est dans ce cadre que le député de Daoukro – Ngattakro, précurseur de la promotion de l’excellence en milieu scolaire, après la direction régionale de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, a célébré, jeudi 1er aout, les quinze meilleurs bacheliers du département de Daoukro. « Il ne faut pas seulement vouloir faire de l’éducation le droit des enfants, mais il faut leur venir en aide. C’est pourquoi, nous avons créé le concept, « LES BACHELIERS D’OR DE DAOUKRO ». Au travers de cette cérémonie, nous célébrons l’excellence, nous faisons la promotion humaine, nous apprenons aux enfants le goût au travail et nous leur permettons de créer également une saine émulation au sein de leur groupe », a fait savoir le député. Séduit par son altruisme et sa dévotion pour les jeunes instruits, dix nouveaux cadres de Daoukro ont rejoint l’honorable Olivier Akoto dans la promotion de l’excellence, de leur suivi et de leur l’orientation.
Le parrain académique Djè Koffi Aubin, maire de la commune de Daoukro, a aimé et apprécié ce concept parce que selon lui pour bâtir une nation forte, il faut des hommes et des femmes bien éduqués. « C’est la qualité des hommes qui fait la qualité d’une nation », a-t-il conclu.
Serges Gnamian, président du comité scientifique, représentant madame le directeur régional, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle (Drenet-Fp) de Daoukro, Taregue M. Chantal, a précisé les critères de sélection: pour faire partir des primés, critères qui sont au nombre de trois, à savoir, obtenir 240 sur un total de 400, être parmi les trois meilleurs de la série et enfin, être candidat officiel des lycées et collèges de Daoukro.
Camille Abbé, correspondant régional, sercom du député

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading