AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Révélations sur les motifs de transhumance: Le général Gaston Ouassénan Koné, Vp du PDCI-RDA, sème la confusion chez Alassane Ouattara (RHDP)

3 min read
20 Dr ASSOA ADOU S.G du FPI posant avec le Gl GASTON OUASSENAN KONE Vice président Coordonnateur des activités des Vice Présidents du PDCI RDA

Révélations sur les motifs de transhumance: Le général Gaston Ouassénan Koné, Vp du PDCI-RDA, sème la confusion chez Alassane Ouattara (RHDP)

En fin tacticien militaire, Gaston Ouassénan Koné, ex-patron de la sécurité du président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), Henri Konan Bédié a fait d’intrigantes révélations sur le ralliement de certains cadres du vieux parti au Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), formation politique dirigée par Alassane Ouattara.
« À la guerre comme à la guerre », dira-t-on. Chaque camp, que l’on soit du Parti démocratique de Côte d’Ivoire ou du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix, use de stratagèmes pour désarçonner son adversaire. Gaston Ouassénan Koné l’a si bien compris au point de lâcher une bombe qui à coup sûr fait déjà grincer des dents chez son rival, le RHDP, à quelque 16 mois de la présidentielle de 2020.
L’ex- officier général de la Gendarmerie nationale de Côte d’Ivoire, habitué aux tactiques militaires, s’est prononcé sur le ralliement en cascade de certains cadres de son parti au RHDP. À l’écouter, il n’y à point de feu en la demeure.
Aussi a-t-il révélé que nombre d’entre ces cadres qui ont récemment rallié le parti du chef de l’État Alassane Ouattara seraient en mission d’espionnage pour porter au RHDP, le coup d’estocade au moment opportun.
(…) Certains cadres du Pdci-Rda, qui ont brusquement viré au Rhdp, seraient en mission d’espionnage au parti du chef de l’État. Laquelle consiste à infiltrer l’adversaire pour le prendre au dépourvu en temps opportun. C’est une vieille tactique militaire », a révélé Ouassénan Koné sur les départs des ministres Adjoumani, Amédée Kouakou, Raymonde Goudou et bien d’autres.
L’ex-ministre ivoirien de la Sécurité dira que les défections enregistrées au sein du PDCI-RDA devraient être appréciées sous deux angles différents. D’un côté ceux qui vont de leur propre gré et de l’autre, ceux qui ont rejoint le parti de Ouattara par souci de stratégie politique. « Et puis, nous sommes un parti politique. Nous avons besoin de savoir ce qui se passe là-bas. Alors, ne soyez pas surpris de voir certaines personnes revenir après», a-t-il renchéri.
L’infiltration militaire ou politique, expliquera l’ex-gardien de la sécurité de Bédié, est une tactique très efficace qui est la mise en place « d’unités » au cœur de l’appareil contrôlé par l’adversaire pour effectuer des opérations, en général, qui aboutissent à des sabotages.
« Ne soyons pas extrémistes. Ce sont des gens qui sont partis, nous allons les observer. Quand nous allons arriver au pouvoir, nous verrons ceux qui sont rachetables. Ils vont être rachetés… Mais, il ne faut pas les rejeter systématiquement », a rassuré Ouassénan Koné qui vient ainsi de savonner a planche à ses anciens camarades du PDCI désormais au RHDP.
Avec cette sortie de Ouassénan Koné, la souspicions va accompagner chacun des actes posés par les nouveaux membres du RHDP, certainement le secret objectif visé par l’ancien ministre.
Source: https://www.afrique-sur7.fr/427191-ouassenan-kone-bombe-rhdp

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading