AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Violences intercommunautaires en Côte d’Ivoire: Le député Alain Lobognon accuse… le RHDP unifié qui viole la loi sur les partis politiques

2 min read
Alain Lobognon 1

Violences intercommunautaires en Côte d’Ivoire: Le député Alain Lobognon accuse… le RHDP unifié qui viole la loi sur les partis politiques

La violation par les acteurs de l’alinéa 2 de l’article 4 de la Loi 93-668 du 9 Août 1993 relative aux Partis et Groupements politiques est la principale cause des crises intercommunautaires à répétition en Côte d’Ivoire.
L’alinéa 2 de l’article 4 de la Loi précitée stipule que : « Les partis ou Groupements politiques ne peuvent s’identifier à une race, une ethnie, un sexe, une religion, une secte, une langue, une profession ou à une région du pays. »
À la pratique depuis les élections de 1995, les Ivoiriens sont pris en otages par les principaux partis politiques qui ne cachent pas leur identité première par rapport à la région, à la religion, à l’ethnie.
La nouvelle ère politique de l’après 2020 doit permettre de briser les tabous des anciens pour une Côte d’Ivoire de la Nation qui passe nécessairement et obligatoirement par un pays réconcilié au regard des institutions politiques.
Les deux principaux pouvoirs que sont l’Exécutif et le Législatif doivent symboliser la fierté pour chaque Ivoirien d’appartenir à une Côte d’Ivoire résolument orientée vers un avenir radieux.
Au MVCI, nous avons un programme pour une Côte d’Ivoire réconciliée où les considérations ethniques, religieuses et régionales ne feront plus partie de la gouvernance au quotidien. Parce qu’il faut promouvoir et entretenir notre appartenance à la Côte d’Ivoire prise dans son ensemble.
Pris sur la page facebook du député de Fresco, Alain Lobognon

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading