AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Côte d’Ivoire-Situation de la mairie du Plateau: Le député Marius Konan, en colère, crache ses vérités… «Peut-on mépriser des citoyens ivoiriens à ce point?»

4 min read
Marius Konan 2

Côte d’Ivoire-Situation de la mairie du Plateau: Le député Marius Konan, en colère, crache ses vérités… «Peut-on mépriser des citoyens ivoiriens à ce point?»

FB IMG 1544721906601

Pourquoi nos autorités violent les lois de la République sous nos yeux hagards?
Ce matin, je me suis rendu à la mairie du Plateau pour féliciter notre champion des dernières élections municipales après l’installation de sa municipalité convoquée ce jour à 10 heures par le préfet d’Abidjan. Tous les parents Atchan, amis et proches de Jacques Ehouo ont effectué le déplacement pour voir consacrer l’expression de la liberté du peuple de Côte d’Ivoire eu égard au parcours de notre champion lors des récentes élections locales. Alors que tout était en place pour la cérémonie, en témoigne la présence de 2 collaborateurs du préfet d’Abidjan, grande sera notre surprise quand nous apprenions vers 11h 30mn, que le préfet qui a convoqué le conseil municipal du Plateau ne viendra pas au motif que sa hiérarchie lui aurait demandé de reporter cette installation à une date ultérieure et sans plus.
La colère se lis sur les visages graves des populations médusées qui se demandent bien s’il s’agit de la Côte d’Ivoire? Peut-on mépriser des citoyens ivoiriens à ce point? A-t-on à jamais effacé de nos mémoires les souffrances que nous ont imposées les frustrations de certains de nos concitoyens qui n’ont eu de recours que des armes? Qui ne sait pas que nous avons tous mal agit en restant muets devant les frustrations de nos frères? Qui a oublié que nous avons tous dit plus jamais ça?
Comment voulez vous qu’ils se sentent ces jeunes, qui ont élus un maire le 13 octobre, le lendemain 14 leur victoire était en train d’être remise en cause quand ils ont envahi le plateau et Cocody pour faire respecter leur droit de choisir. Par la suite leur bonheur sera suspendu pendant une quarantaine de jours dans l’attente d’une décision définitive de la Cour Suprême sur cette élection. Au moment où la cours rend sa décision, un pseudo-maire, nommé par nos autorités comme si nous étions en situation d’exception, installé à la tête d’une commune qui a pourtant un conseil municipal va se mettre à agir comme s’il savait ce que vaut une élection et se livrer à la salle besogne: salir le nouveau maire. Des accusations sans fondement pour détourner l’attention du public sur les graves soupçons qui planent sur son seul trimestre de gestion.
Comment ces jeunes peuvent-ils continuer de croire à un système qu’ils ont eux même mis en place pour leur bien et qui semble t-il oublié que la souveraineté appartient au peuple? Devant ma légitime frustration, dans ma recherche de solution, Je me suis permis de relire la loi N 2012-1128 du 13 décembre 2018 portant organisation des collectivités territoriales. Je me rend compte que l’art 52 de cette loi dit que le préfet dispose de 15 jour à partir de la proclamation des résultats pour convoquer la première réunion du conseil municipal. La cours suprême a rendu ses dernières décisions le 30 Novembre 2018, tous les conseils municipaux devraient donc être installés au plus tard le samedi 15 octobre 2018 or j’apprends que certaines cérémonies sont prévues dans certaines localités du pays après le 15 décembre 2018 date butoir aux termes de la loi.
Pourquoi édicter, voter, promulguer des lois pour ne pas les respecter?
La Côte d’Ivoire de FHB, ne peut pas agir ainsi et je me sens indigné par ce qui se passe sous mes yeux au Plateau.
Jacques Ehouo, pour nous est le symbole de cette jeunesse ivoirienne qui croit que nos pères se sont battus pour plus de Démocratie, plus de liberté et de fraternité et que jamais nous ne devrons remettre en cause les acquits, fruits de leur vie.
Page facebook de l’honorable Marius Konan

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading