Après Soro Guillaume, Charles Blé Goudé veut rencontrer Alassane Ouattara: «Je ne veux pas emprisonner mon esprit…»

Après Soro Guillaume, Charles Blé Goudé veut rencontrer Alassane Ouattara: «Je ne veux pas emprisonner mon esprit…»

Charles Blé Goudé, l’ancien leader de la galaxie patriotique, sous le régime Gbagbo, et actuel président du Cojep en liberté sous conditions à La Haye, a accordé une interview à la chaîne de télévision RT France, samedi 23 novembre 2019, 24h avant sa rencontre historique avec Soro Guillaume, ex-chef de la rébellion ivoirienne de 2002. Pour lui, il faut bannir la violence et les armes de la vie politique en Côte d’Ivoire. Et il est prêt à rencontrer tout le monde, même Alassane Ouattara, le chef de l’Etat ivoirien.
« Je suis prêt à parler avec l’autre, c’est d’abord ça qui est important. Celui avec qui je me regardais en chien de faïence hier, je veux aujourd’hui le rencontrer. Je veux parler avec lui parce que c’est mon rôle de parler avec l’autre pour lui faire comprendre que notre pays a besoin de paix et qu’il faut bannir la violence et les armes de la vie politique en Côte d’Ivoire », a déclaré Charles Blé Goudé.
Le ‘’fils’’ et collaborateur de l’ancien président Laurent Gbagbo veut non seulement rencontrer Guillaume Soro (Ndlr, il l’a fait depuis dimanche 24 novembre), mais aussi le Président Alassane Ouattara.
«Il faut qu’on se parle pour la réconciliation. Je ne veux pas emprisonner mon esprit. J’ai toujours dit plus jamais les armes parce que ce n’est pas moi qui ai pris les armes », a poursuivi Blé Goudé, qu’on ne saurait accuser d’avoir pris les armes. «Parce que ce n’est pas ma philosophie», dira-t-il.
Expliquant sa disposition d’esprit et les raisons de sa rencontre avec Guillaume Soro, l’ex-chef de la rébellion qu’il a combattu, il écrira sur sa page facebook, quelques heures avant la rencontre historique de ce dimanche 24 novembre 2019:
«Fidèle à la mission de recherche de la paix que je me suis librement imposée, pour respecter et mettre en pratique ma volonté inébranlable de rencontrer et écouter tous les acteurs majeurs de la classe politique ivoirienne, j’ai le devoir de vous informer qu’une rencontre est prévue ce jour dimanche 24 novembre 2019 entre monsieur Guillaume Soro président de GPS et monsieur Charles Blé Goudé (moi), président du COJEP. La Côte d’Ivoire un tout qui a besoin de tous. Que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire.»
Gilles Richard OMAEL avec afriksoir.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *