Conflit de compétence: La crise Mambé-Ehouo inquiète les maires issus de l’opposition

Entre le Député-maire (PDCI-RDA) du Plateau, Jacques Ehouo et Beugré Mambé, gouverneur du District autonome d’Abidjan (DAA, RHDP), une tension existe ces temps-ci.

En effet, dans un document transmis récemment par mail à africanewsquick.net, le directeur de la communication de la mairie du Plateau dénonce un acte de destruction d’ouvrage d’embellissement qui aurait été commis par le District d’Abidjan.

 « Le Député-maire de la commune du Plateau, Jacques Ehouo n’est pas du tout content du District d’Abidjan »,a relevé d’entrée, Joël Agoli, dans ledit document.

 L’origine de cette colère, selon lui, est que des agents du District ont procédé, dans la nuit du samedi 03 juillet 2021, de 23h30 à minuit, à la démolition de l’ouvrage d’art d’embellissement que le conseil municipal de la commune du Plateau a fait bâtir pour embellir les espaces verts situés entre la Cathédrale Saint-Paul du Plateau et le Palais de justice.

Joël Agoli dit  ne pas comprendre les motivations réelles du District. Surtout, qu’au regard des dispositions finales de l’article 3 du décret n° 84-851 du 04 juillet 1984 portant déclaration des voiries et des réseaux divers d’intérêt national et d’intérêt urbain dans les limites de la ville d’Abidjan, les jardins et espaces verts situés dans l’emprise de l’avenue Jean-Paul II relève de la compétence de la commune du Plateau.

Lire aussi:  Présidentielle en 2020/Guikahué (Pdci) à Ouattara (Rhdp): «Moi, je vous fais confiance…ouvrez un peu les yeux pour voir par vous-même, sinon c’est pas bon pour vous»

Selon des indiscrétions qui émanent d’un responsable du District, cet espace appartient exclusivement au District autonome d’Abidjan et personne ne peut venir aménager là sans son avis. «…si on est informé, on peut mettre les forces en commun. Mais le faire sans notre avis, surtout que nous avons prévu peut-être certaines choses là-bas…»,a expliqué la source.

Y a-t-il eu problème de communication entre Mambé et Ehouo ?

L’argument provenant du District tient-il ? Ne cache-t-il pas quelque chose de louche? S’interrogent certains responsables de collectivités dirigées par des élus de l’opposition.

«Le district d’Abidjan a-t-il mis en demeure la mairie du Plateau ? Si non, la situation frise la dictature du District. Alors les maires de l’opposition pourraient se poser la question de savoir si avec la nomination des nouveaux ministres-gouverneurs, ils ne subiront pas le même sort que M. Ehouo», nous confie un élu municipal de l’opposition avant de s’inquiéter en ces termes: «Nos pouvoirs seront-ils pas broyés, piétinés, fragilisés par le régime qui envisagerait déjà un 4è mandat ?»

La technique de la soumission ; c’est-à-dire de contraindre à un ralliement ou de subir la disparition, serait sans doute en marche du côté du RHDP, surtout avec une certaine alliance de l’opposition conduite par le binôme PDCI-FPI, Bédié-Gbagbo.

Lire aussi:  N’dri Pierre-Narcisse, porte-parole du Pdci-Rda, réagit: «Aucun secrétaire général de section ne s’est engagé au parti unifié dans le Moronou. Bédié va nommer de nouveaux délégués»

Laurent Gbagbo, membre fondateur du FPI et ancien Président de la République envisage d’effectuer une visite chez son ‘’frère’’ aîné, Henri Konan Bédié à Daoukro le samedi 10 Juillet 2021 dans le cadre de cette alliance.

Selon d’autres sources municipales sondées, le RHDP sentant l’opposition renforcée par le retour triomphal de Laurent Gbagbo veut sans doute contrôler toutes les régions via les ministres-gouverneurs et le ton est peut-être donné au Plateau comme un ballon d’essai.

Nathanaël Yao

🔥3 Vues | Lectures

Laisser un commentaire