Urgent/Pas d’élections en CI/Bilan en faveur de l’opposition, à mi-journée: Il n’y a pas eu vote dans la plupart des lieux … Matériels saccagés, routes barrées…

Urgent/Pas d’élections en CI/Bilan en faveur de l’opposition, à mi-journée: Il n’y a pas eu vote dans la plupart des lieux … Matériels saccagés, routes barrées…

Selon l’Agence Presse Africaine (APA) : Les bureaux de vote pour le premier tour de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire ont ouvert samedi à 08H00 (GMT et locales) sur fond de “boycott actif” de l’opposition, avec par endroits des affluences.

A Abidjan, la capitale économique du pays, des électeurs un peu méfiants d’être victimes d’agression d’individus, se rendaient dans le calme dans les bureaux de vote, qui devaient fermer à 18H00.

“On attend la Commission électorale indépendante pour installer le matériel afin de voter”, affirme Ismaël Dagnogo, venu accomplir son droit citoyen à l’École primaire publique (EPP) Biaka Boda de Marcory (Sud Abidjan), où à 8h10, le matériel électoral n’était pas mis en place.

Dans le centre ivoirien, notamment à Bouaké, la métropole du centre du pays, il y avait selon un habitant un “calme” autour de 8h30. A l’EPP Mamianou, au quartier Koko, l’on constatait de fortes affluences.

La veille de ce scrutin, l’on a enregistré des heurts à Yamoussoukro, la capitale politique, ce qui a empêché des électeurs de regagner leur lieu de vote. Dans certaines localités du pays, des populations ont érigé des barricades sur la voie, obstruant la circulation.

Quelque 7,4 millions de personnes sont appelées aux urnes pour ce scrutin, dont la candidature de Alassane Ouattara, validée le 14 septembre 2020 par le Conseil constitutionnel, est contestée par l’opposition qui dénonce un troisième mandat en violation de la Constitution.

Pour ce faire, les candidats Henri Konan Bédié et Affi Nguessan, respectivement président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) et du Front populaire ivoirien (FPI), ont appelé leurs militants à la “désobéissance civile” et au “boycott actif” du vote.

L’opposition réclame une “réforme” de la Commission électorale indépendante (CEI) qu’elle qualifie d’inféodée de proches du pouvoir ainsi que celle du Conseil constitutionnel, le juge des élections en Côte d’Ivoire.

Lire aussi:  Urgent-Accusations contre Guillaume Soro: Me Affoussiata BAMBA-LAMINE fait des révélations et rejette tout en bloc sauf celle de la déstabilisation du pays en 2002 pour le compte d’Alassane Ouattara

La CEI compte proclamer les résultats provisoires dans les délais impartis (dans cinq jours) avant de les transmettre au Conseil constitutionnel. Elle a annoncé 3 084 388 électeurs ayant retiré leurs cartes d’électeur, soit 41,15% des 7 495 082 électeurs inscrits, du 14 au 25 octobre 2020. Les autres cartes d’électeur pourront être retirées, samedi, dans les bureaux de vote.

La Commission électorale indépendante (CEI), institution en charge de l’organisation du scrutin, a rappelé, il y a moins d’une semaine, que le nombre de lieux de vote est de 10 815 et des bureaux de vote 22 381 sur l’ensemble du territoire national et à l’étranger.

Seuls M. Ouattara, président sortant et Kouadio Konan Bertin dit “KKB”, ancien président de la jeunesse du Pdci, ont abattu campagne sur les quatre candidats retenus par les Conseil constitutionnel. Les dossiers de 40 autres candidats ont été rejetés.

L’appel à la désobéissance civile des leaders de l’opposition a déjà entraîné des heurts dans le pays et des dizaines de morts.

BILAN A MI-JOURNEE, SELON L’OPPOSITION

Buyo : villages de Tchetaly et Wonsealy. Urnes cassées. Pas d élection. Les gendarmes ont regagné leur base tranquillement.

Bonoua 08.05 : Dans le quartier de Bégnery des manifestants ont obstrué certains accès

Djebonoua  08.11 : Les manifestants ont obstrué la voie à l’entrée de la ville en provenance de Bouaké – Les forces de l’ordre ont entamé des négociations

Man 08.40 : la CEI vient d’être incendié par des manifestants

Sikensi 08.51 : Voie obstruée axe Bécédi – Sikensi – les forces de l’ordre l’ont dégagé – les manifestants l’ont obstrué à nouveau après le départ des forces de l’ordre. La voie qui traverse la ville a également été obstruée

San-Pedro 08.57 : Circulation fluide mais timide et la situation calme – la population encore terrée chez elle – les magasins et lieux de services sont fermés.

Lire aussi:  Alain Lobognon prévient et rassure: «Si des Ivoiriens acceptent une élection à un seul tour, ils seront co-auteurs de tous les morts… Cette modification de la Constitution n’aura pas lieu»

Abengourou 09.11 : Affrontement entre forces de l’ordre et manifestants – Tirs de gaz lacrymogène contre jets de pierres – M’batto 09.12 : Le dispositif électoral saccagé – Ebilassoukro 09.13 : Les manifestants dans les rues

Yakro : 09.12 : Les quartiers Millionnaire – 220 Logements – Assabou et Morefe ne sont plus accessibles – Tiébissou 09.13 : les manifestants dans les rues

GBOGUHÉ-ZAÏBO Dernière nouvelle : Toutes les caisses stockées la sous-préfecture cassées et emportées. Les FDS rentrent à Daloa tranquillement. Conclusion : GBOGUHÉ-ZAÏBO pas d’élection.

DAOUKRO : Respect à 100% du mot d’ordre du boycott des élections présidentielles du 31 octobre 2020 dans la délégation PDCI-RDA de Daoukro 4 / Ngattakro. Aucun village, aucun bureau de vote n’a reçu de matériel électoral. Donc pas de vote ce jour dans la délégation PDCI-RDA de Daoukro4/Ngattakro. Les élections présidentielles du 31 octobre 2020. Pas de vote dans la sous préfecture de Ngattakro, Département de Daoukro. Pas de matériel électoral, aucun bureau de vote ouvert. Journée morte dans tous les villages de la SP de Ngattakro, de Daoukro.

𝟎𝟖𝐡𝟒𝟓: [𝐌𝐨𝐫𝐨𝐟𝐞́] Les affrontements qui se sont faits sporadiques cette nuit, ont repris avec plus de verve ce matin route de Bouaké.

𝟎8𝐡𝟒0: [𝐘𝐚k𝐫𝐨] Les routes principales sous le contrôle de jeunes manifestants ce matin. Ils abattent des arbres pour construire des barricades.

𝟎𝟖𝐡𝟑𝟏: [𝐀𝐛𝐢𝐝𝐣𝐚𝐧 / 𝐂𝐨𝐜𝐨𝐝𝐲 𝐀𝐧𝐨𝐧𝐨] : Les routes sont barrées aucun véhicule ne circule

𝟎𝟖𝐡𝟐𝟎: [𝐆𝐫𝐚𝐧𝐝-𝐋𝐚𝐡𝐨𝐮/ 𝐀𝐡𝐨𝐮𝐚𝐧𝐨𝐮]   Des urnes abandonnés.

𝟎𝟓.𝟓𝟎: [𝐀𝐛𝐞𝐧𝐠𝐨𝐮𝐫𝐨𝐮] Les manifestants ont tenté d’incendier le commissariat, le feu a été jeté à l’intérieur du site mais il a été circonscrit.

𝟎𝟓.𝟒𝟔: [𝐀𝐛𝐞𝐧𝐠𝐨𝐮𝐫o𝐮] 𝘚/𝘗 𝘌𝘣𝘪𝘭𝘢𝘴𝘴𝘰𝘶𝘬𝘳𝘰/𝘡𝘢𝘳𝘢𝘯𝘰𝘶: Les manifestants ont saccagé le dispositif électronique dédié au vote dans les villages de Bebou , Nbasso et Eliassou

𝟎𝟓𝐡𝟒𝟓: [𝐘𝐚𝐤𝐫𝐨] Les accès au quartier 220 logements toujours impossibles

Lire aussi:  Urgent/Côte d’Ivoire: L’élection présidentielle incertaine, en dépit de la campagne électorale de Ouattara

𝟎𝟓𝐡𝟒𝟏: [𝐀𝐛𝐢𝐝𝐣𝐚𝐧 / 𝐑𝐢𝐯𝐢𝐞𝐫𝐚 𝐌𝐛𝐚𝐝𝐨𝐧] Des manifestants ont mis le feu aux pneus au carrefour marché, obstruant la voie

𝟎𝟓𝐡𝟒𝟎: [𝐀𝐛𝐢𝐝𝐣𝐚𝐧 / 𝐀𝐛𝐨𝐛𝐨𝐭𝐞́]  Des manifestants ont obstrué les voies, ils été dispersés par les forces de l’ordre

01h50: [Man-Duekoue] CEI incendié par des manifestants anti 3ieme Mandat de Ouattara route et toute accès bloquée

𝟓𝐡𝟎𝟎:  [𝐋𝐚𝐤𝐨𝐭𝐚] Route barrée, tous les voyageurs en partance pour Gagnoa  sont présentement bloqués.

BEOUMI : Ces troncs d’arbres  viennent renforcer  les 1ers obstacles de jeudi passé  entre ” DIERIBANOUAN et SAMOHIKRO;; entre Dueribanouan et Bamela”. He rappelle qu’il  nya pas  d’élection dans BEOUMI  4. jusqu’à  présent  aucune trace de documents électoraux  ni d’agents  de la CEI n’est  aperçue.

TANDA (Nord-Est): Le point de la situation à midi: plusieurs urnes et bulletins de vote ont  été purement et simplement détruits, c’est  le cas à  BOKORE,  TEHUI, DIAMBA,  BOUKO, TIEDIO etc… Dans la  plupart des cas   les bureaux  de  vote sont  sont désespérément vides notamment à  TANDA ville et  dans  les villages.

Zoukougbeu : le matériel électoral a été détruit dans tous les bureaux de vote. Deux jeunes ont été blessés à l’arme blanche (couteau) dans le village de Belleville, mon village. Il n’y a donc pas de vote dans le département. Des observateurs venus au LV groupe scolaire Zoukougbeu 1 ont dit aux responsables du PDCI présents sur les lieux, que la situation était la même dans tout le département.

Niablé 10.40 : Manifestants dans les rues

Bocanda : Les manifestants saccagent les bureaux de vote

Abidjan – Cocody 11.10 – Manifestants dans les rues dans le village de Blockhauss – les forces de l’ordre les dispersent à coups de gaz lacrymogène.

Tonla (Oumé) : Siège et matériel de la CEI locale incendiés.

PLUS D’INFOS SUIVRONT

Laisser un commentaire