Une Cni à 27.000Fcfa inaccessible aux populations rurales/Assalé Tiémoko (maire de Tiassalé) interpelle le régime Ouattara et demande les «états généraux de l’état civil en Côte d’Ivoire»

Une Cni à 27.000Fcfa inaccessible aux populations rurales/Assalé Tiémoko (maire de Tiassalé) interpelle le régime Ouattara et demande les «états généraux de l’état civil en Côte d’Ivoire»

Amusement à part hein…
Toute politique politicienne mise à part hein. Les gars, dans nos villages et campements, nos parents n’ont pas de papiers pour s’inscrire sur la liste électorale. C’était vrai hier, c’est vrai aujourd’hui, ce sera encore vrai demain. On s’est tous émus du coût de la carte d’identité.
Mais pour faire une carte d’identité, il faut d’abord avoir un extrait de naissance, puis un certificat de nationalité. La requête pour ceux qui n’ont jamais eu d’extrait de naissance coûte au bas mot, 27 mille francs . Inaccessible pour nos parents.
Résultat, nos parents et beaucoup parmi nos frères dans les zones rurales n’ont même pas d’extraits de naissance, à plus forte raison un certificat de nationalité et une CNI. Ce sont des exclus depuis des décennies.
Pendant les campagnes électorales, tu arrives dans un campement, tu fais un meeting devant 100 personnes. Tu te dis, “voilà, j’ai bien parlé, ça, c’est sûr que j’aurai au moins 40 voix dans ce campement”.
Les résultats arrivent et tu réalises que les inscrits sont 33 sur les 100 qui étaient au meeting. Le reste n’a pas de papiers.
C’est un vrai problème. Et je m’étonne du silence de nos autorités et des partis politiques et de nous tous sur ce problème.
J’appelle aux états généraux de l’état civil en Côte d’Ivoire.
Source : Page facebook d’Assalé Tiémoko

Lire aussi:  Presse ivoirienne et information apaisée: Le FORDPCI lance un appel depuis Grand Bassam

Laisser un commentaire