Santé d’Amadou Gon et Conseil des ministres du 9 juin à Yamoussoukro: Très embêté, Alassane Ouattara va se rendre en France… son agenda fait débat

Santé d’Amadou Gon et Conseil des ministres du 9 juin à Yamoussoukro: Très embêté, Alassane Ouattara va se rendre en France… son agenda fait débat

L’information est donnée par notre confrère FinancialAfrik. Selon ce journal en ligne, ‘’le chef de l’Etat Ivoirien qui n’a pas tenu le conseil des ministres de cette semaine serait aussi, selon nos sources, sur le point d’acter l’annulation de la session ministérielle devant se tenir le 9 juin prochain à Yamoussoukro. En effet, Alassane Ouattara a bousculé son agenda et doit se rendre incessamment en France pour une visite privée. Son épouse, Dominique, s’y trouve déjà’’.

Poursuivant, le confrère écrira que ‘’Selon les informations, Ouattara aura des réglages politiques à opérer dans la capitale française où se trouve depuis un mois son premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, interné dans un centre hospitalier du 13ème arrondissement parisien’’.

Pour FinancialAfrik, ‘’les spéculations vont bon train. D’aucuns annoncent un probable remaniement avec changement du Premier ministre. D’autres relativisent, indiquant que le président se rend en France pour vaquer à ses affaires privées et s’enquérir de l’évolution de l’état de santé de son Premier Ministre et candidat désigné de sa formation politique à la prochaine présidentielle’’.

Au niveau de l’agenda diplomatique, ‘’Aucune information ne filtre pour l’instant quant à une probable rencontre avec son homologue Français Emmanuel Macron…’’

Lire aussi:  Obsèques d’Amadou Gon Coulibaly: Ça chauffe, le RHDP sur une pente savonneuse, trop d’intrigues

Cependant, conclut-il, ‘’l’agenda du locataire de l’Elysée de la semaine prochaine ne prévoit en tout cas pas un tête à tête avec un chef d’État étranger mais la diplomatie de couloir n’exclut jamais les changements d’Agenda. Dans l’environnement diplomatique en Côte d’Ivoire et au niveau de l’ancienne métropole, les informations vont bon train’’.

Ange N. LYRANE

Laisser un commentaire