Retour litigieux de Gbagbo en Côte d’Ivoire: Vers le report de la date du 17 juin?

Annoncé en Côte d’Ivoire le 17 Juin 2021, les militants du parti de l’ancien président de la République, Laurent Gbagbo doutent désormais que la date soit maintenue comme annoncée. Car le régime en place avance qu’elle n’est consensuelle.

En effet, selon une dépêche de RFI, les autorités ivoiriennes affirment ne pas avoir été consultées dans le choix de cette date.

«Quelques minutes après l’annonce, le ministre de la Réconciliation nationale, Kouadio Konan Bertin pourtant partie prenante des discussions avec le FPI sur les modalités de ce retour assurait à RFI ne pas en avoir été informé», a écrit ce média français.

Et à Amadou Coulibaly, ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, porte-parole du gouvernement d’ajouter ceci :

« Ce que nous avions convenu, c’est que la date devait être choisie de façon consensuelle. Donc, pour nous, il n’y a pas de date (…) Je ne sais pas comment il arriverait à cette date du 17 Juin si aucune disposition n’est prise pour son accueil (…) Quand ils vont nous saisir pour nous donner une date, nous allons décider ensemble si cette date est tenable ou pas ».

Quant à Assoa Adou, Secrétaire général du FPI tendance Gbagbo, il persiste et signe que la date du 17 Juin est consensuelle puisque les autorités ont été informées.

Lire aussi:  Côte d’Ivoire-Rencontre: Guillaume SORO, Président de GPS, et Charles Blé GOUDÉ, Président du COJEP, s’engagent à œuvrer pour une réconciliation sincère (communiqué final)

Le régime va-t-il finalement s’aligner sur cette date ou réclamer une autre?

En tout cas, il serait difficile que le pouvoir en place accepter la date du 17 Juin.

Car après avoir échoué dans sa proposition d’un retour en catimini de l’ex-président, afin d’éviter d’éventuels débordements, le régime pourrait retarder ce retour, le temps de trouver une autre stratégie.

Si tel est le cas, le retour de Laurent Gbagbo sera purement et simplement reporté de quelques jours ou semaines.

Mais le moins qu’on puisse retenir est qu’avec un report ou pas de la date du retour de Gbagbo, l’essentiel est que ce retour soit facilité par le régime parce qu’il a sa place à jouer dans la réconciliation nationale tant prônée par le peuple ivoirien depuis plusieurs années.

Nathanael Yao

🔥0 Vues | Lectures

Laisser un commentaire