Report du meeting de l’opposition significative/Guikahué explique: “Les autorités policières ont refusé d’appliquer la loi…”

Report du meeting de l’opposition significative/Guikahué explique: “Les autorités policières ont refusé d’appliquer la loi…”

Ce samedi 21 décembre, en lieu et place du meeting programmé à Port-Bouet, les militants des plateformes Pdci-Rda/Cdrp et Fpi/EDS ont eu droit à une conférence de presse conjointe des deux plateformes co-animée par Pr Maurice Kakou Guikhué (Pdci) et Dr Assoa Adou (Fpi), au siège du parti d’Henri Konan Bédié. Déclaration.

Mesdames, Messieurs les journalistes ;

Chers invités ;

Militantes, Militants, Sympathisantes, Sympathisants ;

Mesdames, Messieurs.

Encore une conférence de presse, me rétorquerez vous.

Je voudrais vous remercier pour votre présence massive et qualitative.

 

Mesdames, Messieurs les journalistes,

Dans le cadre de l’activité de l’opposition significative regroupée au sein des plateformes CDRP et EDS, il a été programmé un deuxième giga-meeting, le 14 décembre 2019 à la place FIGAYO de Yopougon.

Pour cause d’indisponibilité de la place à la date sollicitée du 14 décembre 2019 selon les autorités municipales, l’opposition a été amenée à reporter ce meeting au 21 décembre 2019.

Après avoir obtenu l’autorisation des autorités municipales de Yopougon et payé les droits d’occupation réclamés, l’opposition a appris avec stupeur l’interdiction de cette manifestation par un arrêté municipal signé du Maire Gilbert KAFANA Koné de Yopougon.

Face à cette décision arbitraire et illégale, les plateformes CDRP et EDS ont sollicité et obtenu du Maire de la Commune de Port-Bouët, l’autorisation de tenir leur meeting au stade SENI FOFANA de ladite Commune.

Comme cela se fait en pareil circonstance, les autorités de police ont été sollicitées pour assurer la sécurité de ce rassemblement. Mais elles ont refusé d’assumer cette responsabilité que la loi leur impose pourtant.

Par ailleurs les informations récurrentes qui nous parviennent font état de manœuvres d’infiltration de notre manifestation par des individus mandatés pour semer le désordre et le chaos.

Après une analyse profonde de cette situation, la décision a été prise de reporter le meeting initialement prévu le 21 décembre 2019 au stade SENI FOFANA de Port-Bouët, à une date ultérieure.

Les plateformes CDRP et EDS, tiennent à saluer la mobilisation de tous leurs militantes, militants, sympathisantes et sympathisants pour ce deuxième meeting conjoint de l’opposition significative de Port-Bouët.

Nous nous tenons à votre disposition pour répondre à toutes les questions que vous voudriez bien nous poser.

Je vous remercie pour votre attention.

 

Fait à Abidjan le 21 décembre 2019.

 

Pr. Maurice KAKOU GUIKAHUE

Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA

Lire aussi:  PDCI- RDA/LUNDI 07 SEPTEMBRE: RÉUNION DES DÉLÉGUÉS ET DES COORDONNATEURS DU GRAND CONSEIL RÉGIONAL

Laisser un commentaire