Rentrée politique, depuis Alépé, Guikahué fait encore de graves révélations, persiste et signe… «l’aide de la Banque mondiale doit permettre de donner la CNI à tous les Ivoiriens»

Rentrée politique, depuis Alépé, Guikahué fait encore de graves révélations, persiste et signe… «l’aide de la Banque mondiale doit permettre de donner la CNI à tous les Ivoiriens»

La rentrée politique des délégations départementales d’Alépé 1, 2 et 4 s’est déroulée le samedi 29 février 2020 à la place des sœurs à Alépé. Cette cérémonie, placée sous la présidence  du Professeur Maurice Kakou Guikahué, secrétaire exécutif en chef du Pdci-Rda, a enregistré la présence d’une importante délégation du Front Populaire Ivoirien. En laissant des consignes fermes de la direction aux responsables de son parti à Alépé,  Pr Maurice Kakou Guikahué s’est encore prononcé sur le processus d’enrôlement pour l’obtention des Cartes Nationales d’Identité (CNI).

‘’Les délégations d’Alépé debout pour la victoire du Pdci-Rda en 2020’’ tel était le thème de la rentrée politique des délégations 1, 2 et 4 du Pdci-Rda du département d’Alépé qui a enregistré une mobilisation exceptionnelle des militants. Après avoir salué les délégués Yapi Kouadio Isidore, Alépé 1, Akéboué Jean Marie, Alépé 2 et Kroba Adou Davi, Alépé 4 qui ont battu le rappel des troupes, le SE en chef a félicité toutes les organisateurs avec à leur tête, Dr Anaman Yabo Narcisse, 1er vice président national de la Jpdci urbaine et président du comité d’organisation qui ont mis la main à la pate pour démontrer  que le Pdci-Rda est en mouvement dans le département d’Alépé  pour la reconquête du pouvoir d’Etat en octobre 2020. « Le président Bédié vous salue, vous encourage et apprécie énormément la résistance dont vous avez fait preuve dans des moments d’intimidation, de menace et de débauchage tous azimuts de nos cadres. Certains sont partis, mais la multitude est restée. Et le Pdci-Rda produira encore plus de cadres. Enfin le président Henri Konan Bédié m’a chargé de vous dire de rester forts, et que cette période que nous traversons nous a révélé une base solide avec des militants et des militantes de conviction, forts, aguerris et prêts pour toutes les batailles pour le rayonnement du Pdci-Rda», ainsi je numéro 2 du PDCI a entamé ses propos. Et de prévenir : « Le combat n’est pas terminé, comme nos devanciers, nous devons lutter contre la confiscation des libertés individuelles et collectives, les emprisonnements intempestifs. C’est pourquoi le thème de votre  rentrée politique nous rejoint. » Pour lui, Il s’agit d’une prise de conscience de notre combat pour réaliser notre destin commun. « Il faut être debout et ne plus baisser les bras…N’ayons pas peur » a-t-il martelé. Concernant l’opération d’enrôlement pour l’établissement des CNI, le professeur Maurice Kakou Guikahué en des termes clairs a fait savoir que c’est un véritable échec. Il a dit ceci : « Une opération noble certes, mais très mal conduite. La phase pilote de cette opération qui s’est déroulée pendant deux mois de janvier et mi-février n’a permis que de satisfaire 35% de ceux qui on payé pour avoir leur CNI. » Le SE en chef du Pdci-Rda a encore insisté sur la gratuité des Cni tel que recommandé par le président Bédié. Parce que selon lui, tous les ministres, les dg, les Pca, les présidents d’institution, les directeurs centraux, tous RDR et Rhdp parcourent tout le pays pour payer les CNI des militants Rdr-Rhdp avec l’argent du contribuable. Et de s’interroger en ces termes: Qui paye pour les autres ivoiriens qui ne sont pas Rdr-Rhdp ? Il ya discrimination, donc inégalité répond-il. Raison pour laquelle, il insiste sur le fait que l’aide de la banque mondiale à hauteur de 30 milliards de fcfa soit utilisée pour tout le monde. S’adressant à la délégation du Fpi présente à la cérémonie, le professeur Maurice Kakou Guikahué a dit ceci : « Chers amis du Front Populaire Ivoirien, soyez remerciés pour votre présence, votre soutien et votre brillant discours. »  a-t-il dit avant de rassurer en ces termes : « Je voudrais rassurer notre ami fédéral et vous tous que Gbagbo est sur le chemin du retour. » Et de conseiller aux responsables de son parti à Alépé : «Vaillants responsables du Pdci-Rda du terrain, présidents de comité de base, secrétaires de section, délégués travaillez avec vos frères et sœurs du Fpi et des autres partis membres de la plateforme CDRP. »

Lire aussi:  Pr Guikahué (SE du Pdci) depuis Paris: «Mon agenda, c’est la victoire d’un cadre militant actif du PDCI-RDA, à l’élection présidentielle de 2020»

Avant lui, le délégué départemental d’Alépé 2, l’honorable Yapi Kouadio Isidore, porte-parole des délégués, en transmettant les salutations respectueuses des militants du Pdci-Rda du département d’Alépé au président Henri Konan Bédié, a rassuré qu’ils sont  tous engagés derrière lui pour la victoire du Pdci-Rda en 2020. A ses pairs délégués, l’honorable Yapi Kouadio Isidore les  a appelés à l’union,  à   la cohésion et à l’entente. « Travaillons ensemble en indiquant à nos parents la voie à suivre pour sauver la Côte d’Ivoire, notre beau pays afin qu’il continue à accueillir à bras ouverts les étrangers qui doivent occuper la place qui est la leur dans la cohésion et la paix» a-t-il dit. A son tour de parole, le président du comité d’organisation, Dr Anaman Yabo Narcisse a situé le contexte de la rencontre. « Il s’agit pour nous d’exprimer note engagement sans faille à la défense des intérêts du Pdci-Rda et de sonner la mobilisation de toutes les entités des délégations d’Alépé pour la victoire du Pdci-Rda en 2020. Nous, militants et militantes du Pdci-Rda, jeunes et femmes sommes debout à vos côtés», a dit le jeune et dynamique vice président National de la Jpdci Urbaine pour rassurer le secrétaire exécutif en chef du parti.

Gilles Richard OMAEL, à Alépé

Lire aussi:  Discussions sur la réforme de la CEI: Les regrets du GPATE…le double jeu de Ouattara dénoncé

 

Laisser un commentaire