Rencontre historique entre les 2 tendances du Fpi: Gbagbo envoie Assoa Adou chez Affi N’guessan

Une rencontre historique, lundi 4 janvier, entre les deux tendances du Front populaire ivoirien (Fpi). Sorti de prison, il y a quelques jours, le Premier ministre Pascal Affi N’guessan, président du Fpi légalement reconnu par le régime, a reçu une délégation de la branche pro-Gbagbo communément appelée Gbagbo ou rien (Gor) ou encore l’aile dure du Fpi.

La rencontre a eu lieu à la résidence du Premier ministre Affi N’guessan à la Riviera 4. La délégation, composée d’au moins 10 cadres du parti, était conduite par Dr Assoa Adou, secrétaire général. On a pu voir des figures comme Pr Dano Djédjé, vice-président, Marie-Odette Lorougnon, également vice-présidente et bien d’autres. Ils sont arrivés à 15h15mn.

Après l’accueil qui s’est fait dans une ambiance bon enfant et dans le respect des mesures sanitaires, Affi N’guessan et ses hôtes se sont retirés pour des échanges à huis-clos qui ont duré une vingtaine de minutes. A la photo de famille, à l’escalier, Assoa Adou et Pascal Affi N’guessan poseront symboliquement côte à côte, entourés de leurs collaborateurs.

C’est là que le secrétaire général du Fpi se confie à la presse pour donner un aperçu de l’objet de la rencontre. «Nous sommes en Afrique et notre frère a souffert. Tout le monde a suivi les événements qui ont éclaté ici, depuis le 7 août 2020. Beaucoup des nôtres ont été arrêtés, d’autres tués, certains séquestrés. Le frère Affi N’guessan a été arrêté et emprisonné. Dans de telles circonstances, il est bon, dès qu’il sort, de courir aller voir s’il se porte bien et lui manifester notre compassion. C’est ce que le président Gbagbo nous a demandé de venir faire, cet après-midi » a-t-il laissé entendre.

Lire aussi:  Modification de la constitution : Pr Maurice Kakou Guikahué étale les tares du régime Rhdp…

A la question de savoir si cette visite pourrait s’inscrire dans une démarche de rapprochement entre les deux tendances du Fpi, Dr Assoa Adou insiste : « c’est une visite de compassion. On est ici pour soutenir un frère. »

Toutefois, l’idée d’avoir à l’avenir d’autres rencontres de ce genre n’est pas exclue. « Nous sommes des frères, on échange en tout temps. Chacun a le contact de l’autre. À n’importe quel moment, si l’occasion se présente, on peut se rencontrer ».

Cette rencontre historique, a tenu à clarifier l’émissaire de Laurent Gbagbo, n’a fait mention d’aucune question politique. « Cet après-midi, nous ne sommes pas venus discuter des questions politiques. Nous sommes venus manifester notre compassion à un frère qui a souffert. J’ai fait 4 ans en prison. Je sais ce que cela veut dire et c’est pourquoi, nous sommes là » a-t-il souligné.

Pour rappel, arrêté, début novembre, Affi N’guessan est sorti de prison et placé sous contrôle judiciaire, le 30 décembre dernier, pour des faits en lien avec le mot d’ordre de désobéissance civile dénonçant le 3ème mandat d’Alassane Ouattara jugé illégal par l’opposition et la création du Conseil national de transition (Cnt) qui a fait long feu.

In le nouveau réveil / mardi 05 janvier 2021 – N°5653 // www.lereveil.net

Lire aussi:  PDCI-RDA/Candidatures de Bédié, Billon, Tanoh, Thiam, etc.: Un inspecteur du parti clôt le débat et lance une pique au RHDP et aux militants indisciplinés

Laisser un commentaire