Région du Gôh: Aimée Zébéyoux remise en selle auprès de Ouattara, joie et reconnaissance à Gagnoa

Mme Zébéyoux, fille du canton Niablé a été nommée, récemment, au poste de Conseillère spéciale du président de la République, chargée des Droits de l’Homme. Elle occupait précédemment les fonctions de Secrétaire d’Etat auprès du Gardes des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, chargée des Droits de l’Homme, mais n’avait pas été reconduite dans le dernier gouvernement, dirigé par  Patrick Achi.

Selon l’Agence ivoirienne de presse (AIP) qui rapporte la cérémonie de remerciement du 3 juillet dernier, cette nouvelle nomination a produit une grande joie dans sa communauté et tout le département de Gagnoa. C’est pour justifier cette immense joie que la chefferie du canton Niabré (le canton natal de Mme Aimée Zébéyoux), appuyée par l’ensemble de ses collègues du département de Gagnoa, a rendu un hommage au Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, pour avoir nommé à nouveau leur fille, la magistrate hors hiérarchie Aimée Zébéyoux, à ses côtés.

«Merci Président pour notre fille », a déclaré, samedi 03 juillet 2021, le porte-parole de la chefferie du canton Niabré, Gbizié Lambert, ancien chef du canton Niabré et du département de Gagnoa, actuel président des chefs traditionnels du Gôh et deuxième vice-président de la Chambre des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire.

Lire aussi:  Retour sur le Premier meeting du parti unifié: Comment Amédé Kouakou et ses amis ont échoué à Divo…la vérité

Chef Gbizié a remercié le chef de l’Etat, pour avoir honoré le canton Niabré, mais au travers d’elle, tout le département de Gagnoa. Il s’est réjoui que les autres cantons du département de Gagnoa, notamment Paccolo, Zabia, Gbadi, Guia, et Guébié, tous dans la sous-préfecture de Gagnoa, se soient joints à Niabré, pour saluer les actions du président de la République à Gagnoa.

 «Continue de bien te comporter auprès de notre président », a ajouté Gbizié Lambert, s’adressant à la conseillère spéciale. Rapporte l’AIP.

Et de poursuivre, quant au président des chefs traditionnels du département de Gagnoa, docteur Dagbo Gadji Joseph, chef du canton Guébié, chef du village de Godélilié, il a assuré, selon l’AIP, que l’ensemble de la chefferie de Gagnoa a décidé de prendre toute sa part de responsabilité dans cet hommage au président de la République. «Nous venons d’être témoins d’un événement traditionnel et allons dans la modernité pour dire que sommes solidaires de cette démarche», a insisté le chef Gadji, qui a tenu à dire un grand merci au chef de l’Etat, pour avoir rappelé Aimée Zébéyoux à ses côtés.

Selon lui, toute la chefferie de Gagnoa repart rassurer qu’elle a une fille auprès du chef de l’Etat, et peut compter sur elle pour le développement du département.

Lire aussi:  PDCI-RDA/Pr Djédjé Mady aux militants: «Nous sommes dans une phase de lutte avec le Rdr devenu Rhdp unifié… Tu peux être un militant convaincu du Pdci, si tu n’as pas de papiers, ça ne sert à rien»

 « Ma famille m’a grandi aux yeux du président », a réagi la nouvelle conseillère spéciale du président Ouattara, qui a salué l’action de ses parents. Elle s’est réjouie que de nombreux cadres du département soient encore aujourd’hui dans l’action gouvernementale en général.

Il faut noter que la nouvelle conseillère du président Ouattara a, également, reçu les félicitations et soutiens des chefs de communautés et des associations de femmes de Gagnoa.

Le canton Niabré comprend 20 villages répartis entre trois tribus, à savoir Kapatrognoa, Toutoukou et Kôh-Niabré. L’ensemble du département est composé de 165 villages, 14 cantons et 39 tributs et Aimée Zébéyoux est à la croisée de quatre tribus.

A ce jour, Gagnoa compte deux fils au gouvernement, des conseillers économiques et sociaux, deux conseillers spéciaux auprès du Chef de l’Etat, plusieurs présidents de conseils d’administration notamment.

AIMEE ZEBEYOUX DIGEST

Selon koaci.com, après son admission à l’Ecole Nationale d’Administration (ENA), Section Magistrature, elle en ressort magistrat, affecté en qualité de substitut du procureur de la république, près le tribunal de 1ère instance du Plateau. Elle a franchi plusieurs échelons de la carrière judiciaire pour laquelle, elle a occupé successivement les fonctions suivantes, Juge des enfants, juge chargée des affaires civiles et commerciales, Juge-commissaire, chargé des liquidations, redressements judiciaires et liquidations de sociétés, Conseiller à la Cour d’Appel, Présidente de la Chambre Civile, Commerciale et Administrative, Présidente de la Chambre Correctionnelle et Présidente de la Chambre d’Accusation. Mme Aimée Zébéyoux a été admise au grade de magistrat Hors-Hiérarchie et occupe à ce jour les fonctions d’Avocat Général près la Cour Suprême de Côte d’Ivoire.

Lire aussi:  Affrontements entre populations à Bonoua: Toute la vérité sur ce qui s'est passé réellement ce vendredi 21 août… (Témoignage)

Parallèlement à son activité principale, elle est juge à la cour d’Arbitrage de Côte d’Ivoire (CACI), juge arbitre à la Cour de Justice de l’OHADA et fût experte-juridique à la Commission Dialogue Vérité et Réconciliation (CDVR) et chargée de cours à l’Ecole Nationale de Police.

Gilles Richard OMAEL

🔥4 Vues | Lectures

Laisser un commentaire