Reconquête du pouvoir: Yasmina Ouégnin dévoile les forces du PDCI

Pour le 75è anniversaire du PDCI-RDA, lors de la rencontre pour la restitution des travaux des séminaires locaux de la délégation communale de Cocody 3, l’honorable Yasmina Ouegnin a présenté son parti politique de l’opposition au jeu des alliances dans le sous-thème1 intitulé : « le PDCI-RDA d’hier à aujourd’hui ».

Pour la députée de Cocody, le PDCI- RDA se retrouve dans l’opposition, à partir de l’année 2000, par la force des armes, à la suite du coup d’Etat du 24 décembre 1999, le 1er de l’histoire de notre jeune nation.

« Malgré cette situation, notre parti a remporté les élections législatives de 2000, les municipales de 2001 et les départementales (Conseils généraux) de 2002, prouvant ainsi sa majorité sociologique et électorale sur l’échiquier national », a-t-elle expliqué. 

Avant d’ajouter : « De plus, nous avons mené pendant une dizaine d’année, une opposition républicaine et responsable dénuée de toute volonté de subversion. Pour la cause de la Côte d’Ivoire, notre Parti a participé au gouvernement formé par le Front Populaire Ivoirien (FPI), en vue de préserver l’Etat de Droit et les institutions incarnées par le Président en exercice, SEM Laurent Gbagbo, à la suite des accords de Linas-Marcoussis ».

Pour la présentatrice du sous-thème 1, la victoire du Président Alassane Ouattara à l’élection présidentielle d’Octobre-Novembre 2010 en tant que candidat de la coalition dite Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), dont le PDCI fut membre dès 2005, permet conséquemment au PDCI-RDA de redevenir parti de gouvernement, sur la base d’un programme commun.

Lire aussi:  La Jpdci urbaine ramène Venance Konan (Dg FratMat) sur terre: ‘’Cherche plutôt à conseiller ton mentor, Alassane Ouattara, d’éviter un troisième mandat…’’

Yasmina Ouegnin a ajouté que l’Appel de Daoukro de septembre 2014 a été entériné par les vaillants militants du PDCI-RDA à l’occasion d’un Congrès extraordinaire en 2015.

« Il a introduit une nouvelle donne politique qui a permis la candidature unique du Président sortant SEM Alassane Ouattara à la présidentielle d’octobre 2015 et sa réélection au premier tour », a-t-elle rappelé. 

Et de poursuivre : « En 2018, face aux nombreuses divergences idéologiques avec le Rassemblement des Républicains, notre Parti décide de quitter le RHDP et retourne résolument dans l’opposition. De nos jours, le PDCI-RDA est en relation avec les partis et plateformes significatifs de l’opposition en vue de former et de consolider une alliance qui pourrait valablement porter les espoirs de tous les Ivoiriens. Car comme son hymne ne cesse de nous le rappeler c’est le parti fondé pour servir le vaillant peuple Ivoirien », a-t-elle conclu.

Nathanael Yao

🔥0 Vues | Lectures

Laisser un commentaire