Ralliements forcés des cadres Pdci au Rhdp-Maurice Kakou Guikahué, CSE du PDCI: «Nous sommes en plein terrorisme intellectuel, c’est lamentable, c’est déplorable. Ça fait honte»

Ralliements forcés des cadres Pdci au Rhdp-Maurice Kakou Guikahué, CSE du PDCI: «Nous sommes en plein terrorisme intellectuel, c’est lamentable, c’est déplorable. Ça fait honte»

« Le maire de Duékoué a résisté mais fonctionnaire aux impôts, il a eu la pression qui a été exercée sur lui. Pour préserver son emploi, il a donc donné sa victoire au RHDP. Nous sommes en plein terrorisme intellectuel. C’est dommage et c’est déplorable. Ça fait honte », explique Maurice Kakou Guikahué.
Pour le numéro deux d’Henri Konan Bédié, « si c’est de cette façon qu’on veut montrer qu’on est majoritaire, c’est lamentable. C’est une majorité factice. La tête est au RHDP mais les électeurs restent. Concernant le maire Honoré Guibony, après sa victoire, il s’est rendu à Daoukro le 07 octobre pour voir le président Bédié et lui remettre sa victoire ».
Précisant qu’il « était très content de sa victoire parce que c’était une mairie du RDR que le PDCI-RDA a arrachée ». Maurice Kakou Guikahué rit de ce ralliement qu’il considère ne pas en être un. « Ce qui m’amuse aujourd’hui, c’est qu’il était avec le ministre Amadou Soumahoro et il avait une mine particulière, lugubre. Il avait la mine de quelqu’un qu’on a forcé. En tout cas, pour cette majorité, le PDCI-RDA ne mange pas de ce pain », conclut Guikahué.

Lire aussi:  Gagnoa sous-préfecture/ Journée de la jeunesse et de l’excellence: Le député Guikahué prime les meilleurs élèves, enseignants et directeurs-50 villages et campements reçoivent des jeux de maillots

Elvire Ahonon, ivoiresoir.net

Laisser un commentaire