Pr Maurice Kakou Guikahué (Cdrp-Pdci) et Dr Assoa Adou (FPI-EDS) : «Oui, nous revendiquerons jusqu’à ce que nous ayons gain de cause»

Pr Maurice Kakou Guikahué (Cdrp-Pdci) et Dr Assoa Adou (FPI-EDS) : «Oui, nous revendiquerons jusqu’à ce que nous ayons gain de cause»

 

Mercredi 18 décembre, au siège du PDCI-RDA, la Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix (CDRP) du Président Bédié et Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS-Fpi de Gbagbo) ont animé conjointement une conférence de presse pour dénoncer l’attitude de la mairie de Yopougon et délocaliser leur meeting initialement prévu à l’espace Ficgayo de Yopougon au stade Seny Fofana de Port-Bouët. Guikahué au nom de la Cdrp-Pdci et Assoa Adou au nom du Fpi-Eds. Déclaration liminaire lue par Pr Maurice Kakou Guikahué, Secrétaire permanent de la Cdrp.

 Mesdames, Messieurs les journalistes ;

Chers invités ;

Mesdames, Messieurs

Le jeudi dernier, 12 décembre 2019, nous vous avons accueillis dans ce siège, à l’occasion de la conférence de presse que nous avons co- animée, le Dr Assoua ADOU et moi-même, au nom des plateformes Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS) et la Coalition pour la Démocratie, la Réconciliation et la Paix(CDRP).

Nous voudrions vous remercier, une fois encore, pour votre présence massive et qualitative.

Mesdames, Messieurs les journalistes,

Nous vous avions annoncé l’organisation d’un meeting, le samedi 21 décembre 2019, à la place FICGAYO, à Yopougon.

Lire aussi:  PDCI-RDA: DEUXIÈME RÉUNION DE LA COORDINATION DU COMITÉ ORGANISATION DES CÉRÉMONIES DU 18 ET DU MEETING DU 19 OCTOBRE 2019, À YAMOUSSOUKRO

Pour l’occupation de cette place, nous avons obtenu toutes les autorisations. Nous nous sommes acquittés de la redevance requise, le 12 décembre 2019, après l’accord du Maire de Yopougon.

Le lendemain, soit le vendredi 13 décembre 2019, en fin d’après-midi, l’on nous a servis contre toute attente, un arrêté d’interdiction de manifestations dans toute la commune de Yopougon et ce, du 16 décembre 2019 au 05 janvier 2020.

Les démarches pour rencontrer les autorités municipales se sont révélées vaines.

Nous vous avons donc invités à cette rencontre pour prendre à témoin, l’opinion nationale et internationale sur ces agissements antidémocratiques.

Nous avons organisé un meeting conjoint le 14 septembre 2019, au parc de Sports de Treichville. Le 19 octobre 2019, le PDCI-RDA a organisé un giga meeting à la place Jean Paul II de Yamoussoukro. Le RACI a également organisé plusieurs meetings. Le FPI a entrepris une grande tournée sur toute l’étendue du territoire national.

Toutes ces manifestations et ces activités se sont déroulées sans incidents.

Alors d’où vient- il que le maire de Yopougon nous parle de risque de troubles?

Nous voulons rappeler une fois de plus que nos activités et nos meetings se situent dans le cadre de la réconciliation nationale et de la Paix dans notre Pays.

Lire aussi:  Pdci-Rda : Guikahué dévoile les noms des cadres ‘’qui se sont exclus d’eux-mêmes’’-Que les militants ne se laissent plus manipuler

Aussi avons-nous décidé de maintenir notre meeting parce que nous avons un droit constitutionnel à la parole, en tant que Partis Politiques.

La question de la réforme de la commission Electorale Indépendante ( CEI) pour une CEI consensuelle qui évite des morts d’homme à la prochaine élection présidentielle de même que l’établissement des cartes Nationales d’Identité pour les nouveaux requérants d’une part et la prorogation du délai pour celles arrivées à expiration d’autre part, sont des questions d’intérêt national.

Oui, nous revendiquerons jusqu’à ce que nous ayons gain de cause.

La réforme de la CEI, la gratuité des Cartes Nationales d’identité, la prorogation du délai de validité des anciennes Cartes Nationales d’Identité, arrivées à expiration en juin 2019 et le retour au pays du Président Laurent GBAGBO et du Président du COJEP, Charles Blé GOUDE pour donner la chance à la Réconciliation nationale sont des défis majeurs pour notre pays, la Côte d’Ivoire.

Enfin, nous informons tous nos militants, l’opinion nationale et internationale que nous ne tomberons dans le piège des violences et que nous tiendrons notre meeting le même samedi 21 décembre 2029, à 11h00, au stade SENI FOFOANA de de la Commune de Port- Bouët dont nous avons obtenu l’autorisation par le Maire de ladite Commune.

Lire aussi:  Orpaillage clandestin : L’Etat ivoirien va intensifier la répression, une unité armée créée

Tout en nous prêtant aux questions que vous voudriez bien nous poser.

Nous vous remercions pour votre aimable attention.

Fait à Abidjan, le 18 décembre 2019

Pr Maurice KAKOU GUIKAHUE

Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA

 

🔥0 Vues | Lectures

Laisser un commentaire