Pdci-Rda: «Dieu est en train d’opérer le changement et personne ne peut être contre la volonté de Dieu» (Guikahué, depuis Oumé, présentant les excuses du Pdci aux chefs traditionnels)

Pdci-Rda: «Dieu est en train d’opérer le changement et personne ne peut être contre la volonté de Dieu» (Guikahué, depuis Oumé, présentant les excuses du Pdci aux chefs traditionnels)

Le Secrétaire exécutif en chef du Pdci-Rda a “vendu” avec les termes appropriés et les mots justes, les 5 candidats dont les campagnes électorales ont été lancées, dimanche 30 septembre à Oumé. Il en a profité pour livrer à tous, la conduite à tenir pendant ces élections. « C’est un secret que je vous donne. Des gens vont venir vous voir. Ils vous diront de les voter parce qu’ils sont Pdci. Quand ils vont finir de parler, dites : monsieur montrez nous votre éléphant noir. Sur les affiches et le bulletin de vote, celui qui n’a pas d’éléphant en haut de sa tête n’est pas Pdci ». Cela dit, Guikahué a demandé à tous les candidats Pdci du Gôh d’être soudés pour la victoire, car c’est le Pdci-Rda qui est engagé. Il a présenté les excuses du parti aux chefs et aux populations d’Oumé, le seul département du Gôh qui n’a pas de maire Pdci, ni de député Pdci, ni de sénateur Pdci, parce que la direction du parti a cédé ces postes au Rdr dans le cadre du Rhdp. «Je vous présente toutes les excuses de la direction du parti. Mais on va recommencer. On va les récupérer. Et pour commencez, votez d’abord Lagui Joachim et aussi, faites gagner Bodi Théodore », a-t-il dit.
Parlant de l’actualité, le secrétaire exécutif en chef, a rappelé que depuis le 24 septembre 2018, le Pdci est sorti du Rhdp. « On va faire une nouvelle plate-forme d’alliance pour la réconciliation et le rassemblement des Ivoiriens… ». Il a par ailleurs salué la présence massive des cadres du Fpi. Guikahué a conclu en ces termes : « pouviez-vous imaginer, il y a quelques temps qu’on puisse faire des listes avec le Fpi ? Mais Dieu est en train d’opérer le changement et personne ne peut être contre la volonté de Dieu ».

Lire aussi:  Yamoussoukro, Guikahué fait l'état des lieux, les Akouè bénissent Bédié et parlent à Ouattara: «Si vous ne respectez pas le totem de votre père, c'est que vous n'êtes pas houphouétistes…»

Bodi Théodore: «Faisons en sorte que le Pdci originel et original remporte toutes les élections locales»
Le Secrétaire exécutif en chef du Pdci-Rda, Pr Maurice Kakou Guikahué a tenu son premier discours depuis l’ouverture de la campagne le vendredi 28 septembre 2018. C’était ce dimanche 30 septembre, à Oumé, à l’occasion du lancement de la campagne des candidats Kouassi Bodi Théodore pour le compte du Conseil régional du Gôh. Lagui Kouassi Joachim, pour la mairie d’Oumé. Bagrou Goli, pour les municipales à Diégonéfla. Alain Gbaka, pour la mairie d’Ouragahio. Drogba Gabriel, candidat au municipal à Guibéroua. La cérémonie qui a eu pour cadre le siège entièrement rénové du Pdci-Rda d’Oumé, a enregistré une forte mobilisation d’électeurs venus de Gagnoa, de Guibéroua, de Ouargahio, de Diégonéfla etc. Avec une présence remarquable et remarquée des fédéraux Fpi, de femmes du Fpi et de jeunes pro-Gbagbo, dont plusieurs figurent sur les listes conduites par les candidats Pdci. La cérémonie a pris l’allure d’une grande fête avec des prestations d’artistes qui ont parfois monté le mercure pour faire danser des personnalités. L’honneur est revenu à Kouamé Kouadio, permanant de la délégation Pdci 1 d’Oumé de dire le mot de bienvenue à tous les cadres qui ont effectué le déplacement. Mme Kacou Lou Brigitte, directrice de campagne (DC), a indiqué que tous ces « 5 candidats sont des produits facilement vendables parce que tous des professionnels du développement … Ils ont tous un CV bien fourni et ils ont fait leurs preuves sur le terrain ». Elle a ajouté qu’ « ils ne viennent pas pour se servir, mais pour servir ». Pour ces produits qui se vendent facilement, la DC Kacou Lou Brigittte, a pris ce pari. « Oumé se propose de faire le plein…, nous nous battrons pour ramener la victoire ». Lagui Kouassi Joachim, candidat à Oumé, expert dans l’aménagement urbain, a dit compter sur toute la population pour faire le bon choix, le choix du développement, le choix d’un avenir meilleur pour Oumé. Car cette cité fatiguée des intérêts inutiles et des mécontentements a besoin d’espérance et lui, veut incarner cette espérance. Bagrou Goli, candidat à sa propre succession à la mairie de Diégonéfla, a invité les populations à choisir les meilleurs qui ne sont autres que les candidats qui conduisent les listes Pdci-Rda. Le jeune Alain Gbaka, expert en Btp (construction), candidat à Ouragahio, a déclaré qu’il ne pouvait accepter que le Pdci n’ait pas de candidat à Ouragahio. « Le développement est une question de professionnels et j’ai décidé de relever un challenge très haut à mon âge. Nous avons des projets pour le développement de Ouragahio, une ville symbole, ville du président Laurent Gbagbo. Ouragahio sera une ville rayonnante » a-t-il promis. Drogba Gabriel, enseignant à l’Université, candidat à Guibéroua, a estimé que ce rassemblement c’est pour remplir une formalité sinon, telle que la situation se présente aujourd’hui, la Côte d’Ivoire rassemblée a déjà gagnée. Bodi Kouassi Théodore, ancien directeur général de Lbtp, candidat aux régionales, a salué la mobilisation de tous. Il a demandé à chacun de ne pas confondre la photocopie à l’original qu’il est. « Faisons en sorte que le Pdci originel et original remporte toutes les élections locales » a-t-il exhorté les populations.
Gilles R. Omael et D. Sory

Lire aussi:  PDCI-RDA: Guikahué face à la presse vendredi 19 juin… Les sujets à traiter

Laisser un commentaire