Pandémie du coronavirus/Mme Josiane Messou (présidente ALCPCI): «Le temps est arrivé de mettre un point final au problème d’insalubrité…» (opinion)

Pandémie du coronavirus/Mme Josiane Messou (présidente ALCPCI): «Le temps est arrivé de mettre un point final au problème d’insalubrité…» (opinion)

 

Pour la lutte contre la pandémie du coronavirus, Josiane Messou, la présidente de l’ONG, Actions et Lutte Contre la Pauvreté en Côte d’Ivoire (ALCP-CI), a décidé de donner sa contribution ci-dessous.

 

A tous et à toutes,

Je voudrais exprimer toute ma compassion à tous les pays qui sont dans le désarroi causé par le coronavirus. Puisse Dieu nous venir en aide. Ayons de la compassion les uns pour les autres. Je voudrais également saisir cette occasion pour dire à nos pays Africains qui pendant longtemps ont accusé et continuent d’accuser les autres de tous leurs maux ; que le moment est venu pour eux de mettre de côté leurs différends quels qu’ils soient et ensemble chercher des solutions à nos réels maux.

Le temps est arrivé de mettre un point final au problème d’insalubrité en trouvant des solutions définitives. Rééduquer la population à des gestes simples d’hygiène et de propreté. Trouver des solutions définitives pour bien soigner les populations. Mettons l’accent sur la perfection de telle sorte que nos hôpitaux soient en mesure de recevoir toutes les personnes qui sont dans le besoin peu importe leur provenance. Faire en sorte que nos hôpitaux et nos cliniques soient équipés convenablement pour soigner le maximum de personnes, dans les meilleures conditions. Rééduquer le personnel soignant afin qu’il sache que les biens publics ne sont pas leurs propriétés privées. Mettre une police des polices en place pour le respect des mesures qui seront prises à cet effet. Rééduquer encore une fois de plus la population pour éradiquer la corruption de nos mœurs.Trouver des solutions pour motiver et sensibiliser nos jeunes au chômage, les amener, à aimer la terre et à la cultiver de sorte que la production nationale couvre tous les besoins alimentaires de la population. Soyons autosuffisants en matière de nourriture. Nous devons apprendre à consommer nos produits et respecter nos ressources, à aimer ce qui vient de chez nous, à nous valoriser.

Lire aussi:  Côte d’Ivoire: La République des corrompus…la Présidence de Ouattara et la Primature de Gon Coulibaly ne sont pas épargnées

 L’Africain a toujours eu le respect et la crainte de Dieu. Peut-être avons-nous trop irrité ce Dieu clément avec notre conquête du monde et à vouloir faire comme les autres pour être bien vus par les autres ? Remettons-nous en cause, faisons notre propre bilan, faisons l’état des lieux et redressons la barre ensemble sans rejeter la pierre à personne.

Nous avons trop perverti notre monde. Nous avons renié Dieu et ses principes de vie ; alors implorons ensemble sa miséricorde et abandonnons tout ce qui ne l’honore pas. Que Dieu sauve le monde, que Dieu sauve l’Afrique.

La Présidente de l’ONG, Actions et Lutte Contre la Pauvreté en Côte d’Ivoire.

Mme S. Josiane Messou E.

Laisser un commentaire