Exif_JPEG_420

Opération zéro accident: Le Dg du Haut Conseil fait des propositions aux conducteurs

A l’occasion d’une récente rencontre avec les siens à Treichville, autour du thème : « Transporteurs et conducteurs routiers s’engagent pour l’opération zéro accident sur nos routes », Diaby Brahima, Directeur général du Haut Conseil du patronat des entreprises du transport routier de Côte d’Ivoire est monté au créneau.

Exif_JPEG_420

 «(…) Ces temps-ci il y a beaucoup d’accidents sur nos routes avec leurs corollaires de morts, blessés, et d’engins en épaves. A tous les niveaux, c’est la catastrophe. C’est le désespoir. Qui est sur la prochaine liste des accidents ? Finalement, pourquoi avons-nous choisi ce métier ? », a-t-il affirmé.

Avant d’ajouter que l’incivisme est à son paroxysme dans leur corporation.

Pour Diaby Brahima, l’impression qui se dégage aujourd’hui est que les transporteurs travaillent pour endeuiller les familles, et non pour véritablement rendre le service public qui  constitue leur vocation.

Face à la sinistrose qui interpelle tout le monde, le patron du haut Conseil s’est exprimé en ces termes : 

« (…) Il faut arrêter l’hécatombe, il faut immédiatement arrêter de travailler pour aller enrichir les cimetières (…) Il faut qu’on éloigne notre corporation de l’alcool, les comprimés, la drogue, les stupéfiants et tous les actes d’incivisme. Ayons maintenant des comportements responsables ».

Déclinant les éventuelles causes de ces accidents, les acteurs du transport ont en effet, égrené l’incivisme des conducteurs, la consommation d’alcool frelaté et des comprimés, le manque criard de conscience professionnelle ; sans oublier les salaires de misère qui obligent souvent les excès de vitesse et dépassements inopinés pour accroître la recette journalière.

Lire aussi:  Investiture du chef du canton Zédi/Le député Guikahué, depuis Yopohué, parle aux chefs et aux Ivoiriens: «Contribuez à construire sans ostracisme ni tribalisme la paix et la cohésion sociale»

Nathanaël Yao

🔥0 Vues | Lectures

Laisser un commentaire