Non au 3e mandat de Ouattara et agressions des manifestants pacifiques: Isac Adi, député de Prikro, lance un appel aux populations de l’Iffou et de Daoukro

Non au 3e mandat de Ouattara et agressions des manifestants pacifiques: Isac Adi, député de Prikro, lance un appel aux populations de l’Iffou et de Daoukro

Le chef de l’Etat Alassane Ouattara, en fin de 2e mandat, a décidé de violer la Constitution ivoirienne au mépris du peuple de Côte d’Ivoire. Des manifestations pacifiques éclatées contre ce projet anticonstitutionnel ont eu lieu depuis le lundi 10 août 2020, à travers tout le pays. Cependant, les manifestants ont été agressés par des partisans du chef de l’Etat et il y a eu des morts, 5 au total selon le ministère de la sécurité et de la protection civile dont 3 à Daoukro, 1 à Gagnoa et 1 à Bonoua. Cette situation délétère n’a pas laissé insensible le député de Prikro, l’Honorable Isac Adi.

Déclaration.

Depuis le Lundi 10 Août 2020 la jeunesse de l’opposition de Daoukro a initié une marche pacifique pour dénoncer la violation de notre loi fondamentale qui est la constitution.

Malheureusement, des heurts provoqués par des ennemis de la paix ont endeuillé des familles et causé des dégâts matériels importants dans la capitale de notre belle région de l’Iffou.

Je voudrais, tout d’abord, m’incliner devant la mémoire de nos frères qui ont perdu la vie au prix de la recherche de la démocratie et de la justice dans notre pays, souhaiter ensuite prompt rétablissement aux nombreux blessés.

Je voudrais, par la même occasion, féliciter et encourager le Président de région, les élus locaux, les autorités administratives et les chefs de communauté pour leur implication dans la recherche de solutions pour faire cesser les agressions entre belligérants.

Par ailleurs, il a été relayé sur les réseaux sociaux, l’implication d’un fils du département de Prikro qui aurait convoyé des jeunes gens pour agresser nos parents de Daoukro. Si cette information était vérifiée, je voudrais, hic et nunc, au nom des populations du département de Prikro et à mon nom personnel, condamner avec la dernière énergie cet acte isolé qui ne reflète pas l’image réelle du vaillant peuple ANOH. Ce peuple qui sacralise la vie humaine ne peut s’adonner à de telles besognes et de surcroît sur les populations sœurs de Daoukro qui rappelons-le, ont accueilli à bras ouverts plusieurs communautés parmi lesquelles figurent des Anoh venus de Prikro.

Ce peuple apporte donc tout son soutien aux populations de Daoukro qui ont toujours vécu en parfaite intelligence sous la conduite éclairée de leur illustre fils le Président Henri Konan Bédié et les exhorte à ne pas se laisser manipuler par des pseudos politiciens tapis dans l’ombre.

Paix sur Daoukro,

Paix sur la Côte d’Ivoire,

Honorable Isac ADI, Député de Prikro

Laisser un commentaire