Municipales à Tiébissou: Yao Arnaud (Pdci) saisit la Cour Suprême, la CEI locale et Germain N’Dri Koffi (Rhdp) brûlent la vérité des urnes (Pv des résultats des bv)…

Municipales à Tiébissou: Yao Arnaud (Pdci) saisit la Cour Suprême, la CEI locale et Germain N’Dri Koffi (Rhdp) brûlent la vérité des urnes (Pv des résultats des bv)…

Arnaud Yao, candidat Pdci, au centre


Le candidat PDCI aux municipales à Tiébissou, Arnaud Yao, conteste les résultats des élections du 13 octobre 2018 qui donnent son adversaire du RHDP, Germain N’Dri Koffi, vainqueur, alors que la CEI locale, sans autre forme de procès, a fait brûler des PV litigieux, sans attendre l’issue du contentieux électoral. Morceaux choisis de sa déclaration.



«Dans des procès-verbaux produits, les voix obtenues par les candidats ne figurent pas pendant que figure seulement le suffrage exprimé. Dans plusieurs bureaux de vote, le nombre de votants est inférieur au nombre de suffrages exprimés ou encore le suffrage exprimé est supérieur au nombre total de voix obtenues par les trois candidats. Il y a eu bourrage d’urnes».
« Il est aussi à noter que sur plusieurs procès-verbaux, il n’est aucunement fait mention du lieu de vote de sorte qu’il n’était pas aisé de faire le dépouillement. Le lendemain du dépouillement, à la surprise générale et pour des raisons qu’elle seule sait, la Commission électorale indépendante locale a procédé de façon unilatérale, à l’incinération des bulletins de vote».
«Des voies de recours existent et que le recomptage des voies pouvait être autorisé par l’organe compétent en cas de contestation. Je conteste les résultats proclamés et condamne avec la dernière énergie ces agissements. Je demande l’annulation pure et simple des résultats de l’élection municipale du 13 octobre 2018 à Tiébissou».
Elvire Ahonon, ivoiresoir.net

Lire aussi:  Côte d'Ivoire: Malgré l’embellie économique, les Finances sont sous tension…

Laisser un commentaire