Lutte contre le Paludisme: Les Etats-Unis et la Côte d’Ivoire présentent le plan d’action 2018-2019

Lutte contre le Paludisme: Les Etats-Unis et la Côte d’Ivoire présentent le plan d’action 2018-2019

Les Etats-Unis en collaboration avec le Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP) ont présenté le vendredi 21 septembre 2018, en présence du Directeur Général de la Santé Pr. Dagnan N. Simplice, le cadre des interventions de la stratégie nationale de lutte contre le paludisme en Côte d’Ivoire qui seront appuyées dans le cadre de l’initiative présidentielle américaine contre le paludisme (PMI).
Cette présentation faite aux différentes parties prenantes de la lutte contre cette endémie s’est focalisée sur les actions pour les années fiscales 2018 et 2019 développées conjointement par le PNLP et PMI à travers, l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) et les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC).
Ces plans d’action sont le fruit de deux semaines de travail marquées par des rencontres avec les autorités du ministère de la santé et les agences de mise en œuvre de PMI; des séances de concertation avec certains partenaires techniques et financiers; des séances de travail avec l’équipe de coordination du PNLP, des échanges avec les responsables de districts et de régions de santé suivi d’une visite de terrain à Abengourou.
Marie Ahmed, Directrice du Bureau Santé de l’USAID a exprimé l’espoir que les interventions et les ressources planifiées, contribueront à une réponse coordonnée de lutte contre le paludisme. Tout en insistant sur la flexibilité et la transparence du programme, elle a ajouté que PMI continuera à collaborer avec les PNLP et le Fonds Mondial pour garantir la complémentarité dans la planification et la mise en œuvre efficiente des activités.
Quant à Pr. Dagnan N. Simplice, il a remercié les Etats-Unis pour leurs contributions à la lutte contre le paludisme en Côte d’Ivoire et a exhorté les parties prenantes à s’engager dans l’atteinte des objectifs qui leur seront assignés afin d’obtenir les résultats à haut impact en vue d’éliminer cette maladie.
Pour rappel, la contribution du gouvernement américain au Fonds mondial et PMI représente 40% des investissements de lutte contre le paludisme au niveau mondial. Depuis son démarrage en 2005 soutient un paquet d’interventions prouvées efficaces par l’Organisation Mondiale de la Santé dans la lutte contre le paludisme. Ceci inclut les moustiquaires imprégnées à longue durée d’action, la pulvérisation intra-domiciliaire, la prise en charge des cas aussi bien au niveau des formations sanitaires que dans la communauté.
PMI apporte aussi des investissements transversaux sur la chaîne d’approvisionnement, le renforcement des systèmes de santé, la communication pour le changement social et comportemental, la surveillance, le suivi-évaluation; et la recherche opérationnelle. Les plans opérationnels discutés entre les parties Ivoiriennes et américaines seront revus et approuvés par les autorités de PMI à Washington d’ici novembre 2018. Une étude indépendante publiée en 2017 a montré qu’au cours des 10 dernières années, la contribution du gouvernement américain à travers PMI a sauvé la vie de près de 2 millions d’enfants en Afrique sub-saharienne.
Source : Ambassade des USA à Abidjan

Lire aussi:  Grève des enseignants: La fuite en avant du gouvernement qui accuse sans preuve ni argument...

Laisser un commentaire