Libération de Guikahué: Le ‘’Capitaine courage’’ retrouve sa troupe, les militants en joie

Incarcéré depuis plus de deux mois en pleine crise postélectorale, Maurice Kakou Guikahué, Secrétaire Exécutif en chef (S.E) du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), vient d’être liberté ainsi que N’dri Pierre Narcisse, dont le cas ne saurait tarder, Directeur de cabinet du président Henri Konan Bédié et plusieurs autres prisonniers politiques.

Ils sont placés sous contrôle judiciaire ; d’où une liberté provisoire.

Cette libération qui intervient à moins de deux mois des élections législatives, est considéré comme un acte de décrispation, après une crise pré et postélectorale sans précédent, qui a endeuillé plusieurs familles et occasionné d’énormes pertes en matériel roulant, biens immobiliers…

Kakou Guikahué et N’dri Narcisse avaient, en effet, eu une santé précaire en prison et avaient été évacués dans des cliniques pour des soins intensifs.

Ils ont désormais retrouvé leur santé d’antan et libres de rentrer à la maison.

Les prières dans les églises, mosquées et lieux de cultes ont été entendues par Dieu.

‘’Capitaine courage’’ comme on le surnomme, téméraire et intrépide guerrier comme le qualifient nombre de militants du plus vieux parti du pays, Guikahué va reprendre du service à la tête de sa troupe, après quelques semaines d’absence. Il arrive dans quelques jours.

Lire aussi:  Ex-Secrétaire général du PDCI-RDA: Guikahué et les anciens combattants saluent la mémoire de Philippe Yacé

Il n’y a pas eu de manifestations de joie de façon publique ce 19 janvier 2021 dès l’annonce de la nouvelle par son avocat.

Mais l’on a senti le ouf de soulagement de plusieurs militants avec qui nous avons échangé.

« On a regretté l’absence du S.E en chef lors du dialogue politique et surtout à la veille des débats en vue du choix des candidats du parti pour les législatives. Il revient pour prendre sa place pour les futures batailles. Nous en sommes heureux », ont affirmé des militants de base de la commune de Treichville.

Le seul député de Gagnoa qui a expliqué régulièrement les lois au peuple de sa circonscription

Pour A.Y., membre du Grand conseil, il fallait le retour de Guikakué pour un Secrétariat Exécutif en chef plus dynamique. « Cela ne voudrait pas dire que Niamkey Koffi a démérité. Il a joué son rôle sans bruit. Il a assuré, mais l’ombre de Guikahué a beaucoup plané», a-t-il précisé. Il a aussi salué le retour de N’dri Narcisse qui va redynamiser le cabinet du président du parti et des autres prisonniers politiques qui ont un rôle important à jouer dans leurs partis respectifs.

Nathanael Yao

Laisser un commentaire