Les vérités de Guikahué au Rhdp: “Bictogo était pressé de ramasser les tabourets, les tabourets sont vides et y’a personne… Kandia a fait quoi et elle a peur de quoi?”

Les vérités de Guikahué au Rhdp: “Bictogo était pressé de ramasser les tabourets, les tabourets sont vides et y’a personne… Kandia a fait quoi et elle a peur de quoi?”
Au cours de la cérémonie de clôture de la campagne pour la convention éclatée, au siège du PDCI-RDA, Pr Maurice Kakou Guikahué, chef du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA, galvanisant la jeunesse du parti, s’est prononcé sur certains discours des dirigeants du RHDP.


“(…) j’ai écouté un discours, il y a une ministre-là qui s’appelle Kandia Camara. Elle dit, il faut que Ouattara vienne parce que si on quitte le pouvoir-là, les gens vont se venger. Mais tu as fait quoi et puis tu as peur de quoi? Ah donc toi-même tu reconnais que tu as mal fait? Mais c’est parce que tu as mal fait qu’on va t’enlever”, a affirmé Maurice Kakou Guikahué
Puis: “Sinon nous, on est Houphouët-Boigny. On ne vient pas par vengeance. Vengeance, on ne connait pas. Donc les gens n’ont qu’à être tranquille. Si tu as bien fait ton travail, y’a pas de problème. Maintenant si on t’a dit de construire 10 écoles et construit une seule, mais tu vas faire le compte-rendu des 9 autres écoles. C’est tout. Est-ce que ça là c’est vengeance? C’est pas vengeance”, a-t-il rassuré à l’endroit de la ministre de l’éducation nationale, Kandia Kamissoko Camara qui s’est inquiétée du sort qui leur serait réservé s’ils perdaient le pouvoir et que le président Bédié venait à prendre ce pouvoir.
Pour l’arracheur des tabourets dans l’administration publique, Adama Bictogo en a eu pour son compte.

Lire aussi:  Affaire Hamed Bakayoko et la drogue/Jean-Yves ESSO ESSIS au gouvernement qui reste muet: «La postérité rend à chacun l'honneur qui lui est dû»


“(…) Vous voyez, un moment, Bictogo était pressé de ramasser les tabourets. Maintenant, on lui envoie tous les tabourets, il ne sait même pas qui va s’assoir dessus. Donc dans la vie, il faut faire attention. Envoyez tabouret, envoyez tabouret, ça fait 7 jours un tabouret est vide, y’a personne pour s’assoir dessus. Alors que nous, on rentre en campagne, notre gouvernement est déjà prêt”, a-t-il raillé le directeur exécutif du parti d’Alassane Ouattara..
Pour lui, le prochain gouvernement du président Henri Konan Bédié sera multigenerationnel. “Il y a ges gens moins âgés, il y a des jeunes. Vous qui êtes dans la cour là, je vois déjà des gens qui vont devenir ministres. Quand Bédié va gagner, vous allez dire que Guikahué avait raison. Il y a au moins deux ministres qui sont assis ici”, a-t-il confié aux jeunes de son parti.
GRO

Laisser un commentaire