Les 10 puissances économiques mondiales au fil du temps: La Côte d’Ivoire peut-elle émerger aussi ?

La Chine première puissance économique mondiale dès 2024, devant les Etats Unis. Comme le montrent les données du FMI mises en perspective par Statista qui est dans l’investigation-statistique, l’Asie poursuit son ascension dans le classement des puissances économiques mondiales alors que l’Afrique est absente dans le top 10 mondial. Et ce n’est pas étonnant !

Selon les prévisions, le top 5 mondial des pays avec le PIB le plus élevé devrait être occupé par quatre pays asiatiques à l’horizon 2024, reléguant les puissances européennes à un rang inférieur. La Chine, dont la croissance économique a explosé à partir des années 1990, devrait voir son PIB dépasser celui des Etats-Unis d’ici quatre ans et prendre la tête du classement. Joe Biden a donc de grands défis devant lui !

Légende: Un classement sur trois dates (1992 (première colonne), 2008 et 2024) qui montre l’irrésistible ascension de l’Asie, contre-exemple parfait de l’Afrique. Sources: FMI, Statista.

L’Inde et l’Indonésie sont entrées récemment dans le top 10 des puissances économiques et devraient atteindre respectivement le troisième et le cinquième rang en 2024. Quant au Japon, il est prévu qu’il se maintienne au quatrième rang après avoir été dépassé par son voisin chinois en 2010.Les pays européens ne seront plus que trois à figurer parmi les dix puissances économiques majeures en 2024. Toujours selon les projections du FMI, l’Allemagne devrait être reléguée au septième rang derrière la Russie, alors que le Royaume-Uni et la France sont attendus en neuvième et dixième position, juste derrière le Brésil.

Lire aussi:  Côte d’Ivoire/Devoir de mémoire-Laurent Gbagbo: le 11 avril 2011, les dernières heures du président…le film détaillé de son arrestation

La leçon à retenir…

Tous ces pays sont tranquilles en matière d’élection, de candidature et de nombre de mandats. Ils aspirent à devenir grands et puissants économiquement.  Bien sûr que si nous nous calmons, si nous acceptons de discuter comme Bédié le fait en Côte d’Ivoire, nous allons émerger en Afrique aussi. Il va falloir que les plus anciens acceptent de donner des conseils aux plus jeunes en politiques et en économie. Il faut une véritable organisation. Surtout que la nature nous octroie beaucoup de potentialités… A bon entendeur, salut !

Thierry Lees

Laisser un commentaire