Législatives à Méagui/FPI-EDS-PDCI-GPS-MFA-UDPCI: Union sacrée autour des candidats Nétro René et Salé Poli

Une délégation du PDCI-RDA mandatée par SEM Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA, conduite par N’dri Amani Marie (Miss Amani), membre du Bureau Politique, et Kouadio Yao Marcelin, également membre du Bureau Politique, s’est  rendue, le 14 février 2021, à Méagui (région de Soubré), pour une séance de travail qui consistait à livrer le message lié aux législatives aux membres du Bureau Politique, aux membres du grand Conseil régional, aux secrétaires généraux de section, aux présidents de comités de base.

Le président de l’Association des planteurs Pdci-Rda, des militants du Fpi dont Mme Boka Eliane, présidente d’honneur du Fpi,  Mme Sael M’ba, militante, Gbagné Abdou Jean et Gnagné Narcisse, d’Eds, Ali Anzoumana du Mfa, Dan Sékoudé Marcelin de l’Udpci, Dosso Jean André de Gps se sont joints aux militants du Pdci-Rda.

La rencontre qui a eu pour cadre le foyer, communément appelé “la maison des chefs” a vu la présence des députés Nétro Réné, (délégué de Méagui 1) et Salé Poli (délégué de Méagui 2). Après le mot de bienvenue du maire de Méagui, N’dri Yao Privat, directeur de campagne des candidats du Pdci-Rda et l’exécution de l’hymne du parti, une minute de silence a été observée en mémoire des personnes disparues lors de la désobéissance civile.

Lire aussi:  Côte d’Ivoire: Mme D.M. Belmonde, députée de Guibéroua, plusieurs autorités et hommes d’Affaires échappent à la mort…

Kouadio Yao Marcelin, membre de la délégation Pdci-Rda de Méagui, le député Nétro René, candidat aux législatives, ont situé l’enjeu de la mission diligentée par le président Bédié avant de faire toute la place à Miss Amani, chef de délégation.

D’entrée, l’émissaire du Pdci-Rda a exhorté tous les militants à l’union, socle de l’opposition à Méagui. Elle a présenté les deux candidats de l’opposition aux législatives que sont les députés Nétro René et Salé Poli. Miss Amani a surtout insisté sur la nécessité de gagner ces législatives du 6 mars.

« Aller à ces élections législatives et les gagner, c’est donner une force au président Bédié pour continuer la lutte pour la libération de la Côte d’Ivoire. Aller et gagner ces élections, c’est démontrer que les 8% de voix du Rhdp pour le 3ème mandat à la présidentielle passée sont une réalité. Allez aux urnes le 6 mars pour dire que N’guessan Toussaint, décapité à Daoukro et toutes les autres victimes de la désobéissance civile, ne sont pas morts en vain. Nous devons démontrer notre majorité sociologique dans les urnes » a-t-elle dit.

Dans une ambiance fraternelle et de solidarité, tous les représentants des partis politiques frères de l’opposition ont aussi porté un message à l’assemblée. Après cette séance de travail qui visait à expliquer la participation de l’opposition aux élections législatives, une séance question-réponse a permis aux militants d’exposer leurs différentes préoccupations.

Lire aussi:  Incroyable mais vrai-Après avoir ‘’tapé poteau’’ à Botro: Or donc Amedé Kouakou est au Rhdp unifié pour manger! Il l’a lui-même dévoilé ce samedi 13 avril 2019

Notons que Boli Bi et Sare Lumumba Jean Valentin et tout le FPI ont pu “éteindre” leur volonté personnelle pour suivre la volonté de Bédié et Gbagbo qui ont opté pour la liste Pdci-Rda à Méagui. « Nous sommes désormais une même famille » ont-ils indiqué. Et les populations de Méagui sont convaincues qu’ils soutiendront Nétro René et Salé Poli, les candidats de toute l’opposition. « Nous sommes très confiants et tous ceux qui nous ont fait confiance ne regretteront pas » rassure le candidat Salé Poli.

DS et Sercom (in Le Nouveau Réveil)

Laisser un commentaire