Législatives à Koumassi : N’Dohi (PDCI) soutient la liste U.R.P et ‘’fusille’’ Bacongo (RHDP)

Parmi les candidats aux élections législatives qui ont procédé au lancement de leurs campagnes le 26 février 2021, figure la liste d’indépendants, Unité-Réconciliation-Paix (U.R.P) de la commune de Koumassi.

Cette liste apour candidats titulaires : Yao Kouadio, Kakou Thiémélé Alain et Anzoumanan Brou Fatima épouse Bello. Elle est formée de candidats issus du PDCI-RDA parrainés par N’DohiYapi Raymond, Sénateur et ex-Maire de Koumassi.

C’est à l’un des parkings de Sicogi Aklomiabla que les candidats titulaires et leurs suppléants et ce, en présence de leur parrain, ont convié les populations de Koumassi pour leur faire part de leur ambition.

Ainsi, la communauté musulmane, la chefferie traditionnelle de ladite commune et une population assoiffée de changement a investi le lieu du meeting de lancement de la campagne.

Au nom de tous les candidats de U.R.P, Yao Kouadio, la tête de liste a demandé aux populations venues nombreuses de les mettre en mission pour ramener la victoire afin d’éviter la catastrophe qui se prépare dans la commune ; à savoir le déguerpissement imminent d’Aklomiabla.

 « Chers parents d’Aklomiabla, vos enfants comptent sur vous pour le changement », a-t-il ajouté dans un tonnerre d’applaudissements.

Pour N’Dohi Yapi Raymond, il faut faire confiance à cette liste. Car à ce stade de la compétition, l’étiquette d’un parti politique importe peu. Il a pris l’exemple sur lui-même qui bien que haut cadre du PDCI-RDA, a été élu maire en tant que candidat indépendant en 2001.

Lire aussi:  Désobéissance civile: Folle journée à Gagnoa et à Yamoussoukro en images

« Je soutiens cette équipe parce que je la connais mieux. Ses membres ne sont pas les plus hauts cadres de la commune. Mais ils sont les plus respectueux, les plus humbles, les plus disponibles. Je soutiens ceux qui me respectent. Ils font tellement peur à l’adversaire que l’un d’entre eux, Kakou Thiémélé Alain, a été sauvagement agressé afin qu’il se retire de la course. Il est actuellement sous traitement. C’est la raison pour laquelle il n’est pas parmi nous. J’ai fait ma part dans cette commune avant de partir. Certaines personnes m’ont vilipendé. Mais aujourd’hui, Koumassi est devenu une commune de magasins que vous ne pouvez pas acquérir à cause des coûts. C’est ça Koumassi ? », a-t-il affirmé.

La liste U.R.P a en effet, axé son projet de propositions de lois sur 5 points essentiels. Il s’agit de la contribution à une meilleure parité homme-femme dans tous les milieux socio-professionnels ; l’amélioration du cadre de vie des enfants et en particulier ceux en situation difficile ; le développement de l’entrepreneuriat ; la contribution à l’autonomisation de la femme ; la promotion d’un meilleur système de santé en misant sur la médecine préventive.

Cette liste aura pour adversaire, celle du RHDP boudée par les populations des quartiers Divo1 et 2, Aklomiabla et Campement menacées de déguerpissement. La liste PDCI/ EDS semble prêcher dans le désert. Car Emolo Claude Innocent, député sortant continue d’être contesté par les populations.

Lire aussi:  Education nationale/Achi Patrick (Adzopé), Amedé Kouakou (Divo): La désillusion des élus qui ont rallié le Rhdp d’Alassane Ouattara sous prétexte d’obtenir le développement de leurs cités

D’ailleurs son choix par le PDCI comme candidat a provoqué des mécontentements ; d’où l’explosion actuelle dudit parti à Koumassi avec une liste choisie par le parti et une autre liste d’indépendants issus du parti parrainée par l’ex-maire N’dohi.

 La liste FPI tendance Affi N’guessan Pascal accompagnée par le MFA, AGIR, est quasiment muette dans la commune. Idem pour les autres listes.

Seuls U.R.P et le RHDP sont visibles sur le terrain.

Nathanaël Yao

Laisser un commentaire