Législatives à Divo: Accusé de vouloir frauder, la réaction du camp Amédé Kouakou

La démocratie, c’est l’expression du peuple pendant des élections. Mais ce peuple veut s’exprimer dans les urnes et des candidats conscients de leur défaite usent de subterfuges pour renverser les résultants des urnes. C’est la fraude.

Ainsi, des fraudes sont-elles en préparation par le camp Rhdp en vue de sa victoire aux élections législatives du 06 mars 2021 prochain à Divo ? Des informations en notre possession portent des accusations contre le ministre candidat Amédé Kouakou.

En effet, à en croire nos sources, des électeurs ont été recensés sur des listes préalables par le candidat Rhdp, Amédé Kouakou, presque partout dans les villages. Des cartes d’électeurs et cartes d’identité ont même été ramassées et des numéros des Bureaux de vote identifiés. Tout cela, moyennant de l’argent.

Toujours selon nos sources, les personnes contactées le jour du vote, auront déjà un bulletin de vote en leur possession sur lequel la case d’Amédé Kouakou a été déjà cochée. Elles prendront pour simple formalité les bulletins de la Cei qui, en réalité, ne seront pas utilisés mais seront brandis comme preuve avant de toucher l’argent promis.

Des allégations démenties par Allangba Kouakou, suppléant du candidat Amédé Kouakou, joint, hier mardi 2 mars, au téléphone. « Dans chaque village, on s’est donné un représentant. Le rôle du représentant, c’est de nous trouver des gens qui votent dans chaque village. Et la preuve que ces derniers votent, c’est qu’on puisse avoir leurs cartes d’électeur et le numéro des cartes d’identité. On ne prend pas leurs cartes d’électeur ni leurs cartes d’identité. On prend juste les numéros », a-t-il fait savoir. Selon notre interlocuteur, le but est de vérifier si les personnes en question sont réellement des électeurs. Et rien de plus. « C’est notre stratégie de campagne (…) On ne fait pas de listes préalables », a-t-il fait savoir.

Lire aussi:  Crise UDPCI-RHDP: Mabri Toikeusse devient le seul «‘’micro’’ et ‘’haut parleur’’», et monte sur ses grands chevaux contre alliés et dissidents

OMAEL avec Le Nouveau Réveil

Laisser un commentaire