Législatives 2021: Innocent Yao (Jpdci rurale) dévoile ce qui attend les candidats du Rhdp sur le terrain

Dans une interview accordée au confrère ”Le Nouveau Réveil” et parue ce vendredi, le président national de la jeunesse rurale du PDCI-RDA, Innocent Yao, a rassuré les militants de l’opposition quant à une victoire éclatante, et a pointé du doigt les difficultés qui attendent les candidats du parti au pouvoir, le Rhdp.
Répondant à la question de savoir si après la décision de l’opposition de participer aux élections législatives prochaines le message était passé auprès des militants, Innocent Yao dira: “Oui, les militants ont entendu le message si bien qu’aujourd’hui, nous nous posons la question de savoir comment les candidats du Rhdp vont rentrer dans les villages et campements de nos villes de l’intérieur pour faire campagne. C’est aujourd’hui, la grande inquiétude des militants du Rhdp.”
Puis il s’explique: “Je ne vous apprends rien, l’opposition a boycotté l’élection présidentielle. Et lors de ce boycott pacifique, des cadres du Rhdp ont convoyé des miliciens dans les bastions de l’opposition pour massacrer nos militants. Que va dire aux parents de Daoukro le candidat du Rhdp au moment où cette ville continue de pleurer son fils, Toussaint, dont la tête a été tranchée ? Que vont-ils aller dire à Toumodi commune et sous-préfecture après avoir été complices du massacre de la population ? Que vont-ils aller dire aux parents de Yamoussoukro et partout ailleurs en Côte d’Ivoire ? Dans toutes ces zones, nombreux sont les jeunes qui croupissent encore à la Maca parce qu’ils ont décidé de manifester pacifiquement”, a-t-il dévoilé avant de rassurer que “les Ivoiriens n’ont pas oublié ce qui s’est passé. C’est pour cela, je vous dis que l’opposition est confiante. L’argumentaire est déjà bâti pour gagner ces élections législatives”.
Il finit son explication en rappelant le contentieux de la Carte nationale d’identité (CNI) qui serait aussi un handicap pour la réélection des députés sortants du Rhdp. “Et puis, ces députés du Rhdp qui ont demandé au peuple de payer 5000 francs pour avoir une carte d’identité n’auront pas les voix de ce peuple. Les Ivoiriens ne sont pas maso”, a affirmé le président de la Jpdci rurale.
Il a conclu la réponse à cette question en affirmant que “pour ces élections législatives, si entre nous militants de l’opposition, il y a la sincérité, nous sommes sûrs de gagner et de continuer notre combat contre Ouattara”.
Gilles Richard OMAEL

Lire aussi:  Législatives 2021: Le PDCI en danger à Koumassi?

Laisser un commentaire