Exif_JPEG_420

Journées du Marin Marchand (J2M): Des syndicalistes dénoncent des abus

L’Association Terre et Mer est entrain de définir sa stratégie de communication qui doit avant tout se réaliser dans l’intérêt de cette association.

Pour ce faire, elle a organisé du 23 au 25 juin 2021 les Journées du marin marchand dénommées J2M au Seamen’s club de Treichville, sous le parrainage de Célestin Serey Doh, Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Transports chargé des Affaires maritimes, représenté par le Colonel Kouassi, Directeur des Gens de Mer, et sous le coparrainage du Contre-Amiral Mohamed Lamine Fadika.

Plusieurs personnalités du secteur maritime et para-maritime ont pris part à ces mémorables journées qui ont également mobilisé des responsables de syndicats des marins qui sont venus en grand nombre soutenir et donner leur totale adhésion à ces assises. 

L’objectif global de ces journées, selon les organisateurs, était de communiquer sur le métier du marin marchand, mais surtout de sensibiliser les acteurs maritimes et para-maritimes ainsi que l’opinion publique nationale et internationale afin qu’ils soient informés sur le rôle prépondérant des marins marchands de Côte d’Ivoire.

 De matière spécifique, il s’agissait à travers des conférences, d’expliquer aux pouvoirs publics les problèmes qui minent le secteur, notamment la question de l’emploi.

A la cérémonie d’ouverture, des conférences ont été présentées par de brillants experts, suivies de discussions qui ont constitué les grands moments de ces journées.

Lire aussi:  Covid-19 et solidarité discriminatoire du régime RHDP : Le PDCI au secours de ses militants… Guikahué tire son chapeau à François Amichia (maire RHDP)

 Lors de sa conférence de presse d’après cérémonie, le capitaine Chérif Haidara a reprécisé l’objectif de cette rencontre.« Nous voulons asseoir une communication associative fructueuse avec les autorités gouvernementales pour qu’elles nous accompagnent, mais aussi permettre aux populations d’avoir une bonne lisibilité et une meilleure compréhension de la marine marchande », a- t-il précisé avant de rappeler sa vision ; à savoir : bâtir une marine marchande moderne et vertueuse.

« C’est une vision qui ne peut s’exécuter qu’avec l’apport de tous »,a-t-il conseillé.

Les échanges qui ont suivi les différentes conférences ont été très soutenus et parfois houleux.Les responsables syndicaux ont souligné les abus des positions dominantes des pêcheurs chinois sur la pêche. Ils ont surtout fait cas du code maritime quin’est pas encore respecté en Côte d’Ivoire.

 Malheureusement, ces préoccupations qui s’adressaient directement au Colonel Kouassi, Directeur des Gens de Mer, n’ont pas trouvé de réponses appropriées. Car  celui-ci est parti plus tôt que prévu au grand désarroi des marins marchands présents.

Nathanaël Yao avec N.K

🔥1 Vues | Lectures

Laisser un commentaire