‘’Jeune Afrique’’ cloue Alassane Ouattara et son régime au pilori: «Présidentielle en Côte d’Ivoire : une élection aux deux visages, symbole d’un pays divisé»

‘’Jeune Afrique’’ cloue Alassane Ouattara et son régime au pilori: «Présidentielle en Côte d’Ivoire : une élection aux deux visages, symbole d’un pays divisé»

Boycottée par Henri Konan Bédié et Pascal Affi N’Guessan, l’élection présidentielle du 31 octobre a été marquée par de nombreux incidents. Au moins cinq personnes sont mortes.

Il faut le voir pour le croire. En cette fin d’après-midi à Abidjan, l’autoroute du Nord, si aisément encombrée, est totalement vide. Pas une voiture à l’horizon. Pas un camion sur le bas-côté, ni de véhicule de transport déchargeant ses passagers. Il faut bifurquer sur la droite et prendre la direction de Yopougon pour retrouver une légère activité. Avec son gros million d’habitants et ses 489 876 électeurs, la commune tentaculaire est un condensé de la Côte d’Ivoire, mosaïque de populations et laboratoire du vivre-ensemble. Ce 31 octobre, elle est également à l’image d’un pays qui, s’il n’est pas coupé en deux, semble drôlement divisé.



Il est 17h30. Les opérations de vote sont sur le point de s’achever au groupe scolaire William Ponty. Le centre le plus important de Yopougon est situé dans une zone hostile au pouvoir. Dans l’un des seize bureaux de vote, les deux agents de la Commission électorale indépendante (CEI) s’ennuient ferme.

… suite de l’article sur Jeune Afrique

Laisser un commentaire