Investiture du candidat du PDCI-RDA: L’heure est grave… les ”Akouè” sortent ”l’Ablacon rouge”…

Investiture du candidat du PDCI-RDA: L’heure est grave… les ”Akouè” sortent ”l’Ablacon rouge”…

Le président Henri Konan Bédié, candidat élu par la base du PDCI-RDA, sera investi ce samedi 12 septemble à la Place Jean-Paul ll. A 48h de cet important événement, le district de Yamoussoukro et tout le grand ”V Baoulé” sont en ébullition. Et c’est le constat de la gravité de la situation sociopolitique qu’a fait hier jeudi 10 septembre, le candidat de l’espoir de la République ivoirienne, à son arrivée à Yamoussoukro, aux environs de 17h.
Accueilli à sa résidence de la cité des lacs par les membres de la Direction du parti conduits par le chef du Secrétariat Exécutif, Pr Maurice Kakou Guikahué, le président Bédié n’a eu que quelques 15 minutes d’échanges avec eux et ils ont ensemble mis le cap sur le Palais des Akouè où le chef cantonal Nanan Kouassi N’gôh lll les attendait avec sa notabilité.
Chose inhabituelle, les danseuses d’Adjanou étaient sorties avec leurs apparats de ”guerre” pour conjurer le sort qui guette la Côte d’Ivoire en cette période électorale.


En effet, habituellement en tenues traditionnelles tout blanc avec de la poudre blanche ou kaolin, les danseuses d’Adjanou des Akouè ont sorti l’Ablacon rouge (chache-sexe rouge) avec une arme en forme de machette mais en bois. “Quand les danseuses se mettent dans leurs apparats de guerre, c’est que la situation est très grave et que le sort à conjurer n’est pas simple. C’est pour nous dire que l’heure est grave”, nous confie un courtisan de Nanan Kouassi N’gôh lll.

Lire aussi:  Yamoussoukro: Le groupe Parlementaire Pdci-Rda et la Fondation Konrad Adenauer réfléchissent sur «la recomposition du paysage politique en Côte d’Ivoire…» (discours du président Guikahué)


C’est donc dans ces apparats de guerre que les danseuses d’Adjanou ont accueilli la délégation du candidat du PDCI-RDA, Bédié Konan Aimé Henri.
Après les civilités en privé avec le chef des Akouè, la délégation du champion du PDCI-RDA a échangé avec toute la notabilité du canton. Le président Bédié avait à ses côtés son épouse et le SE en chef, Maurice Kakou Guikahué.
Gilles Richard OMAEL, à Yamoussoukro

Laisser un commentaire