Investiture du candidat du PDCI-RDA à Yamoussoukro: Le chef de terre évoque une arme spirituelle pour Bédié

Investiture du candidat du PDCI-RDA à Yamoussoukro: Le chef de terre évoque une arme spirituelle pour Bédié

Nanan Djè N’guessan à la libation «Nanan Houphouët-Boigny, donne au président Bédié l’arme spirituelle pour aller défendre les couleurs du Pdci-Rda».

Proche collaborateur du chef canton Akouè, en la personne de nanan N’Goh III, nanan Djè N’guessan, notable, a été désigné pour la libation à l’investiture du candidat du Pdci-Rda le samedi 12 septembre dernier. Implorant les mannes des ancêtres pour la réussite de la cérémonie, il ne s’est fait pas prié pour appeler l’esprit du Président Houphouët-Boigny à venir soutenir son fils spirituel et politique « Ce jour est grand jour pour la grande famille du Pdci-Rda. Nanan Houphouët-Boigny, L’autre jour, c’est-à-dire le 19 octobre dernier, les militants du Pdci se sont retrouvés sur cette même place en très grand nombre ; et à cette occasion nous t’avons confié le président Henri Konan Bédié. Aujourd’hui, ce pour quoi nous sommes, tous ici, rassemblés, c’est que la Côte d’Ivoire organisée, ira aux élections présidentielles le 31 octobre prochain ; et il est vrai que chacun à son chemin qu’il emprunte à ce moment précis. Celui, qu’avant ton départ dans l’au-delà, tu as fais de lui ton héritier politique en lui confiant le Pdci-Rda et la Côte d’Ivoire ; car tu as dis nanan, que le Pdci est un fétiche et qu’il ne soit pas laissé dehors, à la Mercie et aux mains de n’importe qui. Bédié a vraiment su garder le fétiche Pdci, il ne l’a pas bafoué, certains ont voulu sa disparition il n’a pas accepté, il s’est battu contre vent et marrée pour sauvegarder la maison Pdci-Rda ; aujourd’hui il a ramené le même Pdci que tu as laissé hier entre ses mains.

Lire aussi:  Modification de la Constitution ivoirienne: Le texte soumis aux députés, ce jeudi… le régime Ouattara-RHDP, une ‘’démocratie’’ sans le peuple

Il vient ici ce jour, à tes chevets, pour se présenter au monde entier comme le candidat du Pdci-Rda. Le combat pour les élections est arrivé encore, nanan Houphouët-Boigny, lorsque tu confiais ce parti à Bédié tu lui as aussi, laissé en héritage l’intelligence, la sagesse, l’amour du prochain. Chaque bataille ou chaque combat à son temps et le temps du combat est arrivé ; nanan Houphouët-Boigny, voici ton fils Bédié, il est venu s’adosser à toi, donne lui la force spirituelle ;

accorde lui l’arme spirituelle que tu as gardé pour lui pour ce combat politique afin qu’il aille nous défendre et défendre les couleurs du Pdci-Rda avec son « armée » politique pour ces élections… » a-t-il fait savoir au cors de cette libation avant d’ajouter par ces autres prières non moins importantes «Le temps est arrivé, une heure est arrivée ; la force que tu as eu, la force spirituelle que tu as eu pour combattre les colons pour qu’aujourd’hui la Côte d’Ivoire soit, nanan Houphouët-Boigny, avec tes compagnons de lutte, de là où vous êtes, venez soutenir votre fils Bédié ; venez lui accorder la force nécessaire pour libérer la Côte d’Ivoire et que le Pdci-Rda revienne au pouvoir pour la paix et la réconciliation des ivoiriens. Accordez la force, le courage à toutes celles et ceux qui entourent le président Bédié en ce moment dans ce combat » a-t-il imploré une fois de plus les ancêtres

Avec JPL

Laisser un commentaire