Inhumation de Mgr Bruno Kouamé: Bédié envoie une haute délégation conduite par son épouse

L’Eglise catholique de Côte d’Ivoire rend un dernier hommage à Monseigneur Bruno Kouamé évêque émérite du Diocèse d’Abengourou qui a quitté la terre des hommes, le 17 mai 2021 dernier. Ayant été officiellement informé de ce décès par le Maire d’Abengourou Amoikon Banga, le Président du Pdci-Rda, Son Excellence Monsieur Henri Konan BEDIE, a dépêché son épouse à Abengourou à l’effet de le représenter aux obsèques de l’illustre disparu.

Mme BEDIE était accompagné du chef du Secrétariat exécutif du PDCI-RDA, Pr Maurice Kakou Guikahué, le Ministre Bleu LAINE, le Directeur de Cabinet du Président Bédié Monsieur Ehouman Bernard.

Henriette Konan Bédié a été accueillie chaleureusement par la délégation des élus de l’Indenie-Djuablin, avec à sa tête le maire d’Abengourou Amoikon BANGA. L’épouse du président BEDIE a assisté, ce jour du 18 Juin 2021, à toutes les étapes des obsèques. A savoir la messe de requiem à la Cathédrale Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus d’Abengourou, suivi de l’inhumation à la dite cathédrale.

Mme Henriette Konan BEDIE a, par la suite, présenté ses civilités au Roi d’Abengourou Nanan Boa KOUASSI III de la part du Président Henri Konan BEDIE.

Pour rappel, Monseigneur Bruno Kouamé était âgé de 93 ans, et avait été remplacé en 2003 par l’abbé Jean-Jacques Koffi Oi Koffi, après avoir renoncé à la charge pastorale du diocèse d’Abengourou pour limite d’âge. L’évêque d’Abengourou invite la communauté chrétienne catholique à continuer de prier pour le repos de l’âme de l’illustre disparu, pour le diocèse d’Abengourou et pour toute l’Église universelle.

Lire aussi:  En exil forcé en Côte d’Ivoire: L’ex-président Burkinabè, Blaise Compaoré déménage…

Le décès de Mgr Bruno Kouamé intervient moins d’un an après les décès de Messeigneurs Pierre-Marie Coty (17 juillet 2020) et de Laurent Akran Mandjo (25 août 2020), deux illustres personnalités de la communauté catholique ivoirienne.

GRO avec Dircom PDCI

🔥1 Vues | Lectures

Laisser un commentaire