Hommage du Pdci à Doukouré Moustapha/Guikahué (S.E): «Les nouvelles ne sont pas bonnes… essuyons nos larmes, restons lucides devant cette dure épreuve»

Hommage du Pdci à Doukouré Moustapha/Guikahué (S.E): «Les nouvelles ne sont pas bonnes… essuyons nos larmes, restons lucides devant cette dure épreuve»

Le vendredi 6 décembre 2019. La salle de l’Auditorium du siège du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) était comble. Le docteur et vice-président Doukouré Moustapha a fait son dernier Bureau politique. Oraison funèbre.


Excellence Henri KONAN BÉDIÉ, Président du PDCI-RDA
Monsieur le Coordonnateur des activités des Vice- Présidents du PDCI-RDA
Mesdames et Messieurs les Vice-Présidents
Mesdames et Messieurs les membres du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA
Mesdames et Messieurs les membres des Instances du Parti
Chers Parents, amis et Connaissances du vice-président EL HADJ DOUKOURE Moustapha
Militantes, militants
Mesdames et Messieurs
Mardi 26 novembre 2019, à peine le jour s’était-il levé que le ciel s’assombrit et les oiseaux susurrant le jour levant, se turent. Les nouvelles du jour ne sont pas bonnes. Tel un couperet, la nouvelle est tombée. Docteur EL HADJ DOUKOURE Moustapha, Pharmacien de son état et Vice – Président du PDCI-RDA, n’est plus !!!!
Et les interrogations fusèrent de toutes parts. Que se passe-t-il ? Depuis quand était-il malade ? Est-ce vrai ?
Oui notre vice-Président, EL HADJ DOUKOURE Moustapha s’en est allé. Il a rangé son arme de combat au PDCI-RDA pour rejoindre à pas feutrés la nécropole des espoirs éventrés. La mort vient encore de frapper dans les rangs du PDCI-RDA. Quelle désolation !!!!!

Et me voici, une fois encore, devant vous, dans cette salle, sous la présidence de SE Henri KONAN BÉDIÉ, Président du PDCI-RDA, pour saluer la mémoire de ce grand militant qui assiste inerte et muet à sa dernière réunion du Bureau Politique. Que c’est triste!!

Mais EL HADJ DOUKOURE Moustapha fait partie de l’espèce des rares militants- combattants qui ont sublimé leur propre existence par leurs actes, la qualité de leurs pensées et fait corps avec les autres, en se traçant un itinéraire qu’ils meublent de leur vivant.
Ces personnes s’immortalisent à jamais et sont difficile à oublier.
EL HADJ DOUKOURE Moustapha ne sera jamais oublié ni par le PDCI-RDA ni par Yopougon.
Qui ne connaît et ne se souviendra de Bel Air, de Keneya, etc….
Alors essuyons nos larmes, restons lucides devant cette dure épreuve, soudés autour du Président Henri KONAN BÉDIÉ qui perd un vaillant et intrépide militant, un soldat.

Aussi prendre la parole pour parler de celui dont le nom, la figure, la vie et le combat se confondent avec la grande cité de Yopougon, est-il une véritable gageure. J’accepte ce devoir pour rendre ma part de témoignage et dire un suprême adieu à ce Grand Homme, cet ami, ce frère que la politique m’a permis de rencontrer et qui entreprend de façon solitaire, ce voyage de non – retour, lui qui n’a jamais cheminé seul.

Lire aussi:  PDCI-RDA: Bédié dépose officiellement son dossier de candidature à la CEC et souhaite que d’autres militants lui emboîtent le pas

Certes, EL HADJ DOUKOURE Moustapha avait été éprouvé ces derniers temps, après une mauvaise appréciation de la situation politique qu’il a faite en 2000, mais il était encore bon pour le combat et rien ne le prédisposait à cette mort inattendue, surtout en ce moment où le PDCI-RDA, notre grand Parti, s’apprête à écrire une toute autre page de sa vie et où le Président Henri KONAN BÉDIÉ a besoin de tout son personnel au grand complet pour aller à la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020.

Monsieur le Président Yako! Yako !

Prions le Dieu Tout-Puissant afin que de là où notre frère EL HADJ DOUKOURE Moustapha se trouve, il puisse nous inspirer davantage pour la consolidation du PDCI-RDA.

Mais qui est l’homme que nous pleurons aujourd’hui ?

Né le 11 novembre 1944, à Ferkessédougou, Alain DOUKOURE qui deviendra plus tard, EL HADJ DOUKOURE MOUSTAPHA, commence ses études primaires à l’école primaire à Daloa, en 1953. Il entre au collège catholique de la même ville, puis au collège des frères maristes à Dakar et au Lycée la Trinité de Béziers, en France où il obtient le baccalauréat, option sciences expérimentales.

C’est la faculté de pharmacie de l’Université de Montpellier qui l’accueille et d’où il sort avec le Diplôme de Docteur d’Etat en Pharmacie. Il se spécialisera ensuite en Pharmacie industrielle en 1973 et s’installe en 1975, à Yopougon. Il est le titulaire de la Pharmacie KENEYA.

Lire aussi:  Côte d’Ivoire-Cas député Alain Lobognon: En plein dans l’installation de l’Etat voyou, désemparé, le pouvoir Ouattara-Rdr met la charrue avant les boeufs…

Leader d’opinion, il est mordu par le virus de la politique.
Cinq ans seulement après son installation à Yopougon, en 1980, il est élu 5ème Adjoint au Maire de Yopougon, Dr GADIE Pierre.


Ensuite, pendant quinze années durant, de 1985 à 2000, il va occuper le devant de la scène politique de Yopougon, en qualité de Député qu’il cumulera avec les foncions de Maire de Yopougon de 1990 à 2000.
Cette ascension fulgurante fera de lui, le pilier de la politique du PDCI-RDA à Yopougon. Il sera le premier Délégué Communal de Yopougon dès la restructuration du Parti en 1995. Sa fusion avec les populations était si forte que EL HADJ DOUKOURE Moustapha sera surnommé le Duc de Yopougon ou le Cheval Blanc.
Membre du Bureau Politique du PDCI-RDA, il sera élevé au rang de Vice-Président en 2009, fonction qu’il exercera jusqu’à ce jour funeste du 26 novembre 2019.
Il est grand officier dans l’ordre du Bélier

Parents de EL HADJ DOUKOURE Moustapha, veuve DOUKOURE, enfants Stéphane, Yasmine, Sarah, Lika , Ibrahim, Abdourahim ne pleurez pas, votre père a combattu le bon combat. Il vient d’achever sa course. Soyez forts et rendez grâce à Dieu pour ce qu’il a fait pour lui en le rappelant auprès de lui en cet instants précis.

Lire aussi:  Affaire ‘’anacarde’’: Un spécialiste dit ses vérités et dévoile les ignorances du ‘’ministre’’ Kobenan Kouassi Adjoumani

Seigneur accorde à ce farouche défenseur du PDCI-RDA, les faveurs de ton Royaume Céleste !

Cher Ami, je ne saurai conclure sans mentionner l’action de cette militante Marie Dominique Gervais qui fut ton soutien déterminant et sans faille dans ce combat que tu as mené à Yopougon pour le rayonnement du PDCI-RDA. Tes adversaires politiques l’avaient si bien compris qu’à chaque crise, Marie Dominique en subissait les représailles. Nous nous souvenons tous comment la pharmacie Bel Air a été saccagée à deux reprises.

Cher ami, permets-moi de saluer ton départ même si je reconnais qu’il y a eu quelques incompréhensions ces derniers temps, c’est inhérent à la vie humaine.
Nous reconnaissons tous, la noblesse de ton combat et les énormes sacrifices que tu as consentis pour le rayonnement du PDCI-RDA, à Yopougon.
Je salue le grand combattant, le fidèle parmi les fidèles que tu as été pour le PDCI-RDA et le Président Henri KONAN BÉDIÉ.

Permets-moi de me tourner vers les dirigeants et les militants du PDCI-RDA de Yopougon qui sont effondrés et désorientés depuis ta disparition.

Chers militants, la disparition de EL HADJ DOUKOURE Moustapha doit vous interpeller et sonner le départ d’une solidarité sans faille entre vous pour une cohésion forte qui vous permettra de ramener la commune de Yopougon dans le giron du PDCI-RDA.

C’est le message que EL HADJ DOUKOURE Moustapha m’a demandé de vous transmettre ce matin. C’est possible, vous le pouvez et nous le savons.
Pars en paix, Cher frère, cher Ami et sois fier de l’héritage de Felix HOUPHOUET- BOIGNY, le PDCI-RDA pour lequel tu as combattu.

ADIEU CHER FRÈRE !
ADIEU CHER AMI !
ADIEU !
ADIEU !

Fait à Abidjan, le 6 décembre 2019

Pr. Maurice KAKOU GUIKAHUE
Secrétaire Exécutif du PDCI- RDA

Laisser un commentaire