Guikahué révèle, depuis Gagnoa: «Désormais, Gbagbo (Fpi), Guikahué (Pdci) et Blé Goudé (Cojep) sont ensemble pour la vraie réconciliation nationale…»

Guikahué révèle, depuis Gagnoa: «Désormais, Gbagbo (Fpi), Guikahué (Pdci) et Blé Goudé (Cojep) sont ensemble pour la vraie réconciliation nationale…»

Le samedi 7 septembre dernier à Gnagbodougnoa, le ministre Jean Louis Billon, Secrétaire exécutif du Pdci-Rda, en charge de la Communication, de l’Information et de la Propagande était le parrain du festival des arts et de la cultures du canton Guébié (Gagnoa). Cette cérémonie du peuple Guébié a réuni à la sous-préfecture de Gnagbodougnoa différents villages de différents cantons. Cet évènement culturel, a mis en compétition des groupes de danse, des danseurs individuels et d’instrumentistes traditionnels. A cette occasion, le ministre Jean Louis Billon a rappelé que «le Pdci-Rda est un parti conservateur qui reste toujours attaché à la tradition et aux coutumes». «Je voudrais vous remercier de l’honneur et du privilège que vous m’avez faits en me choisissant comme parrain et je voudrais remercier à cet effet mon frère Dago Charles, initiateur de ce projet. Si nous avons des coutumes, c’est parce qu’elles ont un sens et des valeurs. Aujourd’hui avec ce concours de danses traditionnelles vous montrez combien vous êtes attachés à nos coutumes et à leurs valeurs. Au Pdci, nous sommes des conservateurs et nous, nous avons choisi d’aller au développement sans abandonner nos coutumes et nos traditions, car ce sont elles qui forment notre identité et notre caractère», a-t-il dit avant d’exprimer toute sa joie d’être dans le Guébié, en ces termes : «Je suis content d’être dans le Guébié pour vivre vos traditions, merci de les perpétuer, merci pour votre fraternité, pour votre loyauté et de l’amour que vous me portez».
Pour sa part, le député Maurice Kakou Guikahué, fils du Guébié et président de la cérémonie, a souligné le symbolisme de cet évènement culturel qui est un facteur de rapprochement et de la réconciliation. «M. Dago Charles et les organisateurs, vous venez de poser un symbole fort: célébrer la culture. Et ce geste va dans le sens de la réconciliation nationale. Aujourd’hui, vous avez appelé quelqu‘un de Dabakala pour venir dans le Guébié et célébrer la culture, parce que nous sommes un seul peuple et c’est pourquoi nous avons pris la décision politique de nous réconcilier», a-t-il annoncé. Et pour la circonstance, le député de Gnagbodougnoa et Gagnoa sous préfecture a rappelé que ‘’la réconciliation est un facteur de développement et d’épanouissement’’. «On veut la réconciliation pour développer notre pays et pour nous amuser comme nous sommes en train de le faire. C’est pourquoi le président Bédié est allé voir le président Gbagbo à Bruxelles. Désormais, entre le PDCI et le FPI palabre est finie. Nous sommes réconciliés, il y a eu le temps des palabres, c’est passé. Maintenant, c’est le temps de la réconciliation, de la fraternité et de l’amitié. Désormais, Gbagbo (Fpi), Guikahué (Pdci) et Blé Goudé (Cojep) sont ensemble pour la vraie réconciliation nationale et le développement de notre pays», a-t-il insisté avant de conclure que «la réconciliation nationale doit partir de Gagnoa.»
A l’occasion de cette cérémonie, plusieurs cadres du PDCI RDA de la région du Gôh étaient venus soutenir le ministre Jean Louis Billon. Il s’agit, entre autres du délégué de Oumé 1 et maire de cette commune, Lagui Kouassi Joachim, invité spécial de l’évènement, le délégué Marcelin Bohui dit Pablo de Gnagbodougnoa et du délégué PDCI RDA de Dimbokro. Ces personnalités ont rehaussé cette première édition du festival des arts et de la Culture du canton Guébié. Pour la compétition de dans Zagroby et Gbégbé, les différentes récompenses ont été remises aux lauréats. Ainsi les villages de Gnagbodougnoa et Tipadipa vainqueurs de cette édition dans les différentes catégories et les communautés villageoises ont reçu des trophées et des récompenses. En tout cas pour ce premier coup d’essai, la Fondation Guébié dirigée par l’ex-footballeur, Dago Charles, a réussi à rassembler de nombreux fils de la région du Gôh.
Gilles R. Omael et A.J.G.

Lire aussi:  Modification de la constitution : Pr Maurice Kakou Guikahué étale les tares du régime Rhdp…

Laisser un commentaire