Grand-Bassam/Dieu a fait un miracle pour lui: L’émouvante prière de Georges Ezaley

L’ex-maire de Grand-Bassam, Georges Philippe Ezaley, en reconnaissance à Dieu pour l’avoir sorti vivant du grave accident de la circulation dont il a été victime le 22 mai 2019, a, le samedi 22 mai 2021, organisé à son domicile à Grand-Bassam, une messe d’action de grâce. Cette messe a été dite par l’Abbé Peter, Curé de la paroisse Sacré Cœur du quartier France et de l’Abbé Kassi Boua Daniel, ancien Curé de la paroisse Cœur Immaculé de Marie de l’Impérial accompagnés de la chorale de l’Église Sacrée Cœur du quartier France.

En plus des parents d’Ezaley au premier rang desquels se trouvait sa génitrice, ses amis, connaissances, les chefs de communautés de Grand-Bassam, il y avait aussi des militants Pdci et plusieurs personnalités issues de sa famille politique, le Pdci-Rda.

Au cours de cette messe, les prêtres ont rendu gloire à Dieu et ont imploré sa bonté sur son fidèle serviteur, Georges Philippe Ezaley. Le miraculé a été invité à dire une prière. Georges Philippe Ezaley a élevé la voix vers Dieu et prié en ces termes:

«Seigneur, nous voici rassemblés pour te louer, pour te prier. C’est vrai, le 22 mai 2019, des desseins humains ont attenté à ma vie dans cet accident. Mais toi, le Dieu de vie, (..) c’est toi qui détiens la vie de chacun et pour toi, je devais continuer de vivre. Ça n’a pas été facile. De la route de Bassam, à la clinique Farah, et ensuite à la clinique américaine à Paris, ça a été très difficile, très compliqué. Parti dans cette clinique pour une opération de pied, je me suis retrouvé pratiquement un mois en soins intensifs parce que beaucoup d’autres complications ont été créées.

Mais Seigneur, par ta grande miséricorde, tu m’as sorti de cela. Merci, Seigneur. Le médecin qui s’est occupé de moi, un scientifique, qui me voyant après mon opération, m’a appelé le miraculé. Il voulait dire qu’il y a eu un miracle, un Français blanc, un scientifique qui parle de miracle. Ça veut dire que Dieu, tu t’es manifesté.

C’est normal, comme c’est écrit dans la bible que je te sois reconnaissant pour cela. Après les 8 mois de soins intenses, je suis rentré l’année dernière et je t’ai rendu grâce à l’Eglise de l’Impérial, mais j’avais pris l’engagement qu’en l’Eglise où j’ai été baptisé, l’Eglise Sacrée Cœur, à l’anniversaire de cette résurrection que tu avais faite pour moi, j’allais également te rendre grâce le 22 mai 2020. Malheureusement, c’était la période COVID. Les Églises étaient fermées.

Donc, ce jour du 22 mai 2021, en te rendant toute la grâce de m’avoir sorti vivant de ce dessin maléfique noir, de cet accident, je voudrais me confier à toi. Par cette messe, je te confie tous mes obstacles, tous mes blocages, tous mes projets à venir, parce que si tu as permis, Seigneur, que je sorte vivant de cette carcasse de ce véhicule, c’est qu’il y a un dessein encore pour moi dans cette vie. Je ne peux pas t’imposer mes projets, mes projets ce sont tes projets pour moi et pour lesquels tu as voulu que je sois encore vivant. Maintenant, je m’offre à toi pour que tu me conduises, pour ce pour lequel, avant que je ne sois dans le ventre de ma mère ici présente, tu me connaissais.

Seigneur, des amis, des parents, des connaissances, des sympathisants ont appris que je faisais cette messe. Ils ont accouru, je voudrais en leur nom te confier tous leurs projets, de santé pour certains, de mariage pour d’autres, de réussite, de bonheur, parce que c’est toi qui est au commencement et c’est toi qui est à la fin de tout.

Alors, Seigneur, fasse que tous ceux qui sont là repartent de cette demeure en disant qu’ils ont été bénis par toi, pour ce temps passé en cette demeure, déverse tes grâces abondantes d’amour, de paix, de réalisation de tous leurs projets. Seigneur à toi, je me suis confié, à toi, j’ai confié les projets des uns et des autres. Mais toi seul connais ce qui est bon pour chacun de nous, toi seul es le maître de tout, fais en sorte que nous puissions bénéficier abondamment de toutes ces bénédictions de cette eucharistie. Merci Seigneur. »

Cette messe d’actions de Grâce a été suivie d’un moment de partage fraternel et convivial.

Lire aussi:  Retour de Gbagbo en Côte d’Ivoire: Bédié s’en réjouit et se souvient de ses propres propos de 1997

Gilles Richard OMAEL (Info: D.S)

Laisser un commentaire