Giga meeting du Pdci à Tanda, vendredi dernier/ Le Fpi formel: «Nous allons donner 75% aux candidats Pdci comme nous l’avons fait pour le président Laurent Gbagbo»

????????????????????????????????????

Giga meeting du Pdci à Tanda, vendredi dernier/ Le Fpi formel: «Nous allons donner 75% aux candidats Pdci comme nous l’avons fait pour le président Laurent Gbagbo»
Tanda a vécu une ambiance particulière, vendredi 5 octobre 2018 avec l’arrivée du secrétaire exécutif en chef du Pdci-Rda, Pr Maurice Kakou Guikahué. Les populations fidèles aux candidats du Pdci-Rda dans cette ville et au-delà des autres villes de la région du Gontougo, ont massivement rallié la place publique du quartier Koulango, afin d’écouter l’émissaire du président Aimé Henri Konan Bédié. Ce giga-meeting a rassemblé des chefs, des guides religieux, des cadres, bref des hommes et des femmes en âge de voter. Une foule immense sur laquelle a reposé en premier le succès de cette rencontre. Une surprise de taille leur a été réservée par le secrétaire exécutif en chef du Pdci-Rda. A savoir l’intervention par téléphone depuis Daoukro, du président Aimé Henri Konan Bédié. « Je vous salue. Je voudrais que pour ces élections, vous puissiez neutraliser tous les mauvais fils de la région qui sont dans la trahison permanente du père et du Pdci-Rda, qui aident les autres à mettre notre éléphant dans la case. Une grenouille ne peut pas avaler un bœuf, une grenouille ne peut avaler un bélier. Partout, faites en sorte que la victoire revienne au Pdci. A Tanda, à Koun-Fao, à Bondoukou, à Sandégué. Je vous remercie d’avance, bravo et merci pour le Pdci-Rda. A bientôt » avait déclaré le président Bédié. L’honneur est ensuite revenu à M Appoh Laurent, délégué 1 de Tanda de dire le mot de bienvenue à tous. Il a donné toutes les nouvelles au secrétaire exécutif en chef, en son nom et au nom du délégué de Tanda 2, M Kouassi Manzan. Appoh Laurent a tenu à remercié le président Bédié pour la nomination en tant que vice-président du Pdci, du doyen Adma Yéboua, de M Kobenan Tah Thomas et de M Babacauh Koffi Dongo. « Ce qui veut dire que le président Bédié n’abandonne jamais la région du Gontougo. Au Pr Guikahué, il dira que « ces nominations sont les fruits de votre œuvre et nous vous en sommes reconnaissant ». Le délégué Appoh a rassuré le vaillant peuple du Gontougo, qu’il n’y a rien d’impossible. « Nous sommes tous mobilisés pour le triomphe du Pdci. Pour nos pères, nous nous battrons pour que le Pdci se perpétue dans le temps et dans l’espace » a-t-il conclu.

Lire aussi:  Côte d’Ivoire: Le ministre Thierry Tanoh limogé pour son soutien au PDCI
?????????????????????????7??????????

N’guttia Yao Kouman, haut responsable Fpi du Gontougo, au nom des partis politiques a également donné des nouvelles au secrétaire exécutif en chef. Il a dit faire une mise au point. Notamment en ce qui concerne les palabres qui ont eu lieu au sujet du siège du Pdci-Rda de Tanda avec le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani. Il a expliqué que c’est lui qui a bloqué le siège, empêchant Adjoumani de s’en approprier, avant que le préfet au regard de l’incident, ferme ledit siège. « Que vous soyez du Pdci ou du Fpi, notre ancêtre, c’est Félix Houphouët Boigny. Parce qu’un pays qui ne trace pas son histoire st foutu à jamais. Je suis devenu Fpi, mais je suis né Pdci. Le seul héritage que Houphouët Boigny nous a laissé, c’est le Pdci-Rda. Qui n’a pas chanté à l’école primaire, l’hymne du Pdci que nous avons d’exécuter. Adjoumani ne pourra pas passé, ici à Tanda. Nous allons donner 75% aux candidats Pdci comme nous l’avons fait pour le président Laurent Gbagbo. Nous sommes accueillis partout avec enthousiasme, je puis vous rassurer que la victoire est assurée. Nous sommes en train d’œuvrer pour ne pas que l’on nous vole notre victoire comme ça été le cas lors des législatives contre Serges Vremen. Nous allons faire blocage à la tricherie ». Le candidat Pdci au Conseil régional, Serges Vremen s’est adressé en partie à ses parents en langue locale. Toutefois, en français il a déploré une défaillance au niveau des investissements. Soit, selon lui, « 8,5 milliards de projets non exécutés sur la région ». La cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités de la région du Gontougo, dont Kobenan Tah Thomas, Honoré Kossonou, Kouassi Adjoumani, candidat à la mairie de Tanda, Ama Kra, candidate à la mairie de Sandégué.

Lire aussi:  Mali: Une double attaque jihadiste fait des morts et des blessés

D. Sory

Laisser un commentaire