Fraudes massives à la Présidentielle 2020: Les femmes du Pdci-Rda veulent devenir les vigiles des élections… «Nous allons garantir la sécurité»

Fraudes massives à la Présidentielle 2020: Les femmes du Pdci-Rda veulent devenir les vigiles des élections… «Nous allons garantir la sécurité»

Qui a été mordu par un serpent, craint le lombric. La coordination nationale des femmes secrétaires générales de section (CONAFEM/SGS), présidée par N’dri Amani Marie Jeanne dite Miss Amani a bien voulu faire sienne cette maxime.

En effet, comment éviter que le Pdci-Rda soit spolié de sa victoire au soir du 31 octobre 2020, comme constaté en 2010 et 2018 ? C’est cette équation que cet atelier de formation du samedi 11 juillet 2020 de Grand-Bassam dénommé ‘‘Rencontre avec’’ est censé résoudre.

Ledit atelier de formation, initié à l’intention des femmes secrétaires générales de section du Pdci-Rda a eu pour thème principal, ‘‘ Comment sécuriser la victoire du président Henri Konan Bédié ?’’. Lequel thème est subdivisé en 4 sous-thèmes entre autres les critères de désignation des responsables du candidat du parti dans les bureaux de vote; les consignes ou recommandations données aux responsables; la technique de défense d’un électeur en difficulté et le suivi du processus des proclamations des résultats jusqu’au convoi des urnes dans les Cei locales.

Dans son mot de bienvenue, Marie Chantal Etiboua, présidente du comité d’organisation par ailleurs coordinatrice de la CONAFEM/SGS de la région du Sud-Comoé a rappelé devant l’auditoire que la Côte d’Ivoire rentre dans une phase cruciale de son histoire. «L’alternance politique est plus qu’impérieuse. Et le Pdci ne doit pas manquer ce rendez-vous ô combien important. Pour y arriver, il faut des stratégies pour la réalisation de la victoire du Pdci-Rda. Cet atelier nous permettra (…) de restaurer le parti dans ses droits », a-t-elle dit.

Lire aussi:  Kakou Guikahué (Pdci), depuis Daloa: «La fraude sur la nationalité est le seul espoir du Rhdp...Sans le Pdci, le Rdr ne peut pas gagner les élections»

Prenant la parole, N’dri Amani Marie Jeanne alias Miss Amani, présidente de la CONAFEM/SGS, a indiqué qu’à quelques mois de l’élection présidentielle, il était important que les femmes soient imprégnées des questions électorales et formées pour la défense de leur candidat, le président Henri Konan Bédié. « En moins de 4 mois de la présidentielle, nous avons jugé utile d’être imprégnées et formées par des sachants afin de défendre notre candidat jusqu’au soir du 31 octobre. Notre candidat, est le garant de la réconciliation sincère de ce pays », a-t-elle rappelé. Avant d’ajouter que pour éviter que des voix de notre candidat soient spoliés comme en 2010 et 2018, « nous devrions prendre le devant de la scène pour ramener le président Bédié au pouvoir au soir du 31 octobre ».

Quant à Adèle N’Dabian, la secrétaire exécutive en charge des femmes, elle a exhorté les participantes à la convention de s’acquitter de leurs droits. Car, selon elle, la victoire vient de là. « Vous femmes secrétaires générales de section, encadrez nos militantes et militants avec la douceur qu’on vous connait afin de devenir des vigiles des élections. Vous devez animer les sections dans la discipline comme dans l’armée. Vous êtes les amazones du président Bédié…Je vous exhorte à la persévérance pour la victoire », a-t-elle dit.

Lire aussi:  Rencontre Bédié-Gbagbo, ce lundi 29 juillet: Voici les 18 points de convergence de points de vue des 2 personnalités (communiqué final de Bruxelles)

Une motion a été produite par la coordination des femmes secrétaires générales de section selon laquelle, elle soutient la candidature du président Henri Konan Bédié à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Il est bon de savoir que l’atelier était placé sous le patronage du président Henri Konan Bédié, sous la présidence du secrétaire exécutif du Pdci-Rda, Maurice Kakou Guikahué, sous le parrainage du vice-président, Ezaley George Philippe et la présence effective de Mme Adèle N’Dabian, secrétaire exécutive du parti en charge des femmes.

GRO avec BP

Laisser un commentaire