Finale de concours : ‘’Dictée Lectitude’’ va aller s’améliorant… mais de petites choses ne vont pas

Finale de concours : ‘’Dictée Lectitude’’ va aller s’améliorant… mais de petites choses ne vont pas

Samedi 15 août 2020, à la Radio Fréquence vie d’Abidjan-Cocody, non loin de l’INSAAC, s’est tenue la finale du concours de ‘’Dictée Lectitude’’ dont le thème de l’année 2020 est « Mon environnement sain ».

La phase 1 du concours a consisté à présenter un texte portant sur le thème. Les critères d’annotation sont les suivants : Respect des consignes d’inscription/5 ; Respect du thème/5 ; Langue et expression/5 et Originalité/5. Les participants au concours de dictée qui représente la phase 2 présents sont venus de toutes les communes d’Abidjan. Environs une quarantaines de personnes ont participé à deux séances de dictée constituant l’épreuve du jour. Les organisateurs ont dû scinder les impétrants en deux groupes.

Trois jeunes filles à encourager…

Le maitre de cérémonie s’est accordé le plaisir de présenter les responsables de Lectitude, néologisme pour dire « lecture et attitude », pour traduire une attitude de lecture, une manière d’encourager les uns et les autres à la lecture des œuvres littéraires. Lectitude, c’est « lire pour grandir Quand la lecture devient une seconde attitude ».
Nicole KANGAHestla jeune fille-Leader du groupe qui est compétent pour gérer votre service client, gérer votre agenda, gérer le courrier physique et électronique, gérer la présence sur les réseaux sociaux, gérer vos déplacements et planifier vos évènements. Un point d’honneur qui a été bien noté, c’est de permettre à tous les candidats de partir avec un souvenir de l’évènement. Merci donc…

La petite question

L’Eléphant aux grandes oreilles qui passait par là a remarqué de petites choses qu’il ne partage pas forcément.

Lire aussi:  Rhdp-Pdci, «exil alimentaire»: Jean Bonin, Juriste, déshabille Adjoumani, Amedé Kouakou, Siandou Fofana et consort…et félicite Donwahi et Ezalé… «Qui a bu boira...»

Pourquoi les candidats à un concours de dictée n’ont pas été tous soumis à un même texte ? D’autant plus que les deux examinatrices n’ont pas lu les textes de la même manière !

La petite idée aurait été que les organisateurs, sachant à peu près combien de personnes candidates viendraient, ils auraient pu trouver une salle qui puisse accueillir la totalité des candidats. Ainsi, l’objectif serait de mettre tout le monde dans les mêmes conditions d’évaluation… de température et de pression.

Autre chose : il faut éviter de fixer les règlespendant le match.

Mais bon, pour une première édition, il faut tolérer quelques ratés qu’on pourra corriger la prochaine fois. A bon entendeur, salut !

Thierry LEES

Laisser un commentaire