FICAD et Cohésion sociale à Daoukro: délire populaire, Olivier Akoto réussi un grand coup

C’est reparti pour le Festival international de la culture et des arts de Daoukro (FICAD). Objectif atteint pour l’ouverture de la 16e édition, le 31 mars dernier. Réussir à mettre sur la même scène N’guess Bon Sens et Affou Keita, deux icones de la musique ivoirienne respectivement tradimoderne baoulé et Mandingue, il fallait y penser et le député AKOTO en grand rassembleur, homme de paix, jeune politique averti a su permettre à la population de Daoukro récemment frappée par les événements malheureux qui ont suscités la méfiance de se retrouver et continuer le vivre ensemble.

Quand les 02 artistes sont montés sur le podium géant, c’était du délire populaire indescriptible. Affou keita saluant en Baoulé et N’guess Bon Sens en Dioula.

«Il fallait vivre cette fraternité retrouvée dans le public. C’est de cette Côte d’Ivoire que nous voulons», a renchéri le député Akoto.

Le Ficad (Festival international de la culture et des arts de Daoukro) est un évènement culturel initié depuis 2003, par l’honorable AKOTO Olivier, fils de Daoukro, député réélu de cette circonscription aux élections législatives du 06 Mars 2021.

Pour cette 16ème édition qui a débuté le 31 mars dernier, toute les populations de Daoukro sont bien heureuses de retrouver leur ‘’Paquinou obligé’’ qui, durant 02 années consécutives, n’ont pas pu festoyer aux sons des artistes nationaux et internationaux, consommer les mets du pays baoulé à cause du Coronavirus.

Lire aussi:  Daoukro-Jeûne musulman: Le député Olivier Akoto demande aux musulmans d'intensifier leurs prières pour la paix et à Dieu de toucher les coeurs des dirigeants ivoiriens...

Selon des participants, «le mécène AKOTO Olivier, après sa brillante victoire aux législatives, a remis le couvert pour ressusciter le Ficad. C’est en cela que la nouvelle Génération prônée par nos politiciens prend tout son sens quant à la capacité de cette jeunesse au travail dont l’honorable AKOTO Ollivier, ‘’fils’’ du Président Bédié grand visionnaire, fait partie. Désormais dans l’Iffou, surtout à Daoukro, «nous pouvons compter sur le député AKOTO Olivier, jeune homme ingénieux qui a su créé le cadre d’un rassemblement pour les populations de sa circonscription, pour magnifier la réconciliation et  vivre ensemble.»

GRO avec Sercom FICAD

1 thought on “FICAD et Cohésion sociale à Daoukro: délire populaire, Olivier Akoto réussi un grand coup

Laisser un commentaire