Exclusif/Pdci-Rda: Bédié reçoit un autre soutien ferme pour la présidentielle…

Exclusif/Pdci-Rda: Bédié reçoit un autre soutien ferme pour la présidentielle…

La présidente du parti politique ”République Fraternelle” (RF), Edwige Sossah, experte en relations UE-ACP, a conduit une délégation des membres de son bureau au siège du PDCI-RDA, ce jeudi 17 septembre, pour rencontrer le chef du Secrétariat Exécutif, Maurice Kakou Guikahué qui avait à ses côtés les Secrétaires exécutifs Seri Bi N’guessan et N’dri Pierre-Narcisse.
Après des échanges avec la direction du parti de Bédié, Edwige Sossah a fait un point presse.

Objet de la visite
“L’objet de notre visite, ce jeudi 17 septembre 2020, à la maison du PDCI-RDA, c’est pour proposer notre participation et notre collaboration au sein de cette Coalition, surtout apporter notre soutien au Président Henri Konan Bédié, lors des échéances électorales du 31 octobre 2020”.

Peur du Rhdp?
“Nous n’avons pas peur. Non, le Rhdp n’emprisonne pas tout le monde. On ne va quand-même pas tomber dans ce débat. Non, je n’ai pas peur du Rhdp, dans la mesure où je considère que malgré tout ça reste un parti somme toute qui est démocratique. Ils sont quand même d’accord pour qu’on puisse mener une campagne digne, une campagne qui nous honorera tous. Donc au niveau de la peur, non le Rhdp ne me fait pas peur”.

Objectifs avec le Pdci
“Les objectifs avec les Pdci-Rda sont clairs. La première mission, c’est de pouvoir faire gagner le président Henri Konan Bédié au soir en tout du 31 octobre. C’est surtout la raison pour laquelle nous sommes venus ici en délégation pour apporter notre soutien qui est un soutien ferme. Qui est un soutien avec la plus grande vigueur pour le candidat Henri Konan Bédié qui figure parmi les 4 candidats retenus”.

Lire aussi:  Côte d’Ivoire-Elections locales 2018: Le Rhdp unifié, le parti de Ouattara fait du faux, la justice prend des décisions hasardeuses… Guikahué explique tout

Entrer à la Cdrp?
“Au niveau de la Coalition pour la democratie, la réconciliation et la paix (Cdrp), nous avons échangé avec le professeur Maurice Kakou Guikahué, nous allons écrire officiellement au président Bédié, président de la Cdrp, pour lui faire part de cette envie que nous avons de participer de manière pleine et entière. Cette lettre va être déposée dès aujourd’hui même. Nous sommes déjà heureux de faire partie de cette coalition pour pouvoir faire en sorte effectivement que cette Côte d’Ivoire puisse reconnaître enfin tous ses enfants”.

Edwige Sossah

Pourquoi Bédié ?
“Pourquoi Bédié? J’ai longtemps réfléchi, j’ai pesé le pour et le contre. Je me suis dit vers quel candidat nous, République fraternelle, allons aller apporter notre notre soutien et notre voix. Tout naturellement, j’ai fait pencher la balance du côté du président Bédié. Pourquoi? Pour plusieurs raisons dont les plus importantes, c’est que pour moi le président Henri Konan Bédié est un faiseur de paix. Un faiseur de paix, et il l’a montré et démontré. Premièrement, le 24 décembre 1999, lorsqu’il y a eu ce stupide coup d’Etat où il aurait pu opposer une résistance, il a préféré capituler. Une capitulation que je considère être une victoire pour la paix. Deuxièmement, il y a aussi cette volonté qu’il a eue de vouloir fédérer tous les Ivoiriens autour de la candidature du président Alassane Ouattara en 2010 et en 2015 pour créer une unité ivoirienne, une unité nationale. Là encore il a oublié sa personne pour l’intérêt général. Et je pense que ce sont des qualités intrinsèques de tout homme et toute femme politique qui veut vraiment faire quelque chose pour son pays. Donc pour nous, République Fraternelle, cela a été une évidence”.

Lire aussi:  PDCI-RDA 122EME SESSION DU S.E. A DAOUKRO, PRESIDÉE PAR BEDIE…

Concept d’ivoirité
“Il est vrai aussi que j’ai longtemps réfléchi par rapport à ce concept d’ivoirité qui, je l’avoue, était au début pour moi quelque chose de pernicieux. Et puis, finalement, quand j’ai bien réfléchi, et j’ai trouvé que ce concept d’ivoirité n’était pas quelque chose de négatif, mais il a été en fait galvaudé pour des raisons politiques. L’ivoirité, pour moi, c’est quoi? C’est pour moi, tout simplement ce génie ivoirien qui est à promouvoir, qui est à mettre en avant tant que niveau politique, économique, social que culturel. Voilà. Donc j’ai fait la paix avec le concept d’ivoirité. Et donc pour toutes ces raisons, nous soutenons, nous République Fraternelle, la candidature du président Henri Konan Bédié”.
Gilles Richard OMAEL

Laisser un commentaire